http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-23

ASIE/LIBAN - Pour le Patriarche d’Antioche des Maronites, Tripoli ne doit pas devenir « la victime des conflits politiques »

Bkerkè (Agence Fides) – La ville de Tripoli ne doit pas devenir « la victime des conflits politiques » et ses habitants ne doivent pas suivre « la voie de la violence, qui n’a jamais conduit à des résultats positifs ». C’est en ces termes que le Patriarche d’Antioche des Maronites, S.B. le Cardinal Boutros Bechara Rai, est intervenu à propos des violences sectaires qui bouleversent actuellement la ville côtière du nord du Liban, s’adressant à une délégation d’habitants de Tripoli reçue en audience au cours de la matinée du jeudi 23 janvier.
La nouvelle série d’affrontements sanglants entre alaouites et sunnites dans la deuxième ville libanaise en terme de population, a commencé vendredi 17 janvier et a déjà fait 7 morts et 60 blessés. Le Pays des Cèdres risque d’être contaminé par la dérive à caractère sectaire qui a caractérisé de manière croissante le conflit syrien. (GV) (Agence Fides 23/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network