http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-21

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Milliers de personnes privées de soins médicaux, d’eau et de nourriture

Bentiu (Agence Fides) – A cause du conflit en cours, des milliers de personnes se trouvant à Bentiu, capitale de l’Etat d’Unité, au Soudan du Sud, se trouvent privées de soins médicaux, alors que 10.000 évacués environ se dirigent actuellement vers Leer, dans le sud du pays. Des milliers de personnes n’ont pas accès à l’eau et à la nourriture non seulement dans la ville mais également dans les zones environnantes, elles aussi privées d’accès aux soins médicaux. Les récents saccages ayant intéressé les structures de l’organisation Médecins sans frontières mettent en danger les opérations de l'ONG ainsi que la réponse humanitaire aux violences en cours. Le Directeur général de MSF appelle toutes les parties impliquées dans le conflit à respecter l’intégrité des structures médicales, à garantir l’accès aux communautés touchées et à permettre aux patients de se rendre dans les structures quelle que soit leur origine et leur ethnie. MSF était l’une des rares organisations humanitaires encore présente en ville afin d’assister les évacués et les blessés à l’hôpital. Présente à Bentiu depuis 2010, l’organisation fournissait des soins contre la tuberculose, le SIDA et la malnutrition à la population locale. Depuis le début du conflit, elle s’est concentrée sur le traitement des blessés hospitalisés en phase post-opératoire et sur les soins médicaux de base aux évacués ayant cherché refuge dans les bases de l’ONU. Voici quelques jours seulement, avec la détérioration des conditions de sécurité, les équipes de MSF ont été transférées à Leer, à quelques trois heures et demi de distance, où elles ont pu soutenir leurs collègues au sein de l’hôpital que MSF gère depuis 25 ans. En sus des soins médicaux ordinaires, les équipes commencent désormais à recevoir des blessés de guerre de Bentiu. Des milliers de personnes ont quitté la ville sans rien emporter avec elles et les opérateurs cherchent à les assister le long de la route reliant Bentiu à Leer. (AP) (Agence Fides 21/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network