http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-17

ASIE/VIETNAM - Campagne en vue de l’abolition de la torture, utilisée surtout à l’encontre de détenus incarcérés pour motifs religieux ou politiques

Hanoi (Agence Fides) – La torture des prisonniers, en particulier des détenus incarcérés pour raisons religieuses ou politiques, est encore très répandue au Vietnam. En 2013, la torture subie par des détenus à cause de leurs convictions morales ou politiques a provoqué la mort de plusieurs d’entre eux. C’est ce que dénonce Christian Solidarity Worldwide (CSW), ONG chrétienne ayant son siège à Londres, en lançant aujourd’hui une nouvelle campagne visant à abolir la torture au Vietnam. Selon une note parvenue à Fides, la campagne demande « un traitement humain des détenus et des prisonniers au Vietnam et l’élimination de la pratique de la torture et autres abus dans les prisons, les commissariats de police, les centres de rééducation et autres lieux de détention ».
Une campagne visant à abolir la torture au Vietnam requiert des étapes spécifiques qui montrent les progrès fait par le gouvernement pour l’éliminer. De tels progrès, affirme CSW, consisteraient dans la ratification immédiate de la Convention contre la torture, la ratification de la convention internationale contre le travail forcé et l’adoption de mesures législatives portant sur l’abolition de la pratique en question.
Dans la note envoyée à Fides, Mervyn Thomas, Directeur de CSW, explique : « En 2013, le Vietnam a été élu au Conseil des droits de l’hommes de l’ONU et a signé la Convention contre la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants. On est dans l’attente de sa ratification. Cette année, le gouvernement la possibilité de démontrer un véritable engagement en faveur de la promotion et de la sauvegarde des droits prévus par la Convention internationale des droits civils et politiques ». (PA) (Agence Fides 17/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network