http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-14

AMERIQUE/PEROU - Concentration des moyens de communication au sein d’un seul groupe : « sans communication, pas de droits »

Lima (Agence Fides) – Un groupe d’institutions péruviennes, préoccupées par la concentration des moyens de communication au sein d’un seul groupe – El Comercio – après que ce dernier ait acquis les actions de la société EPENSA – a exprimé publiquement son sentiment dans un document. Dans une telle situation en effet, « le droit à l’information et à la communication de tout citoyen péruvien court des risques ». Le document, communiqué à l’Agence Fides par des sources locales, est intitulé « sans communication, pas de droits » et met en évidence le risque encouru par « des droits fondamentaux de la personne humaine en ce qui concerne la coexistence politique, sociale et économique ».
« Le panorama actuel des moyens de communication, en ce qui concerne la presse, la radio et la télévision – gérés par des intérêts privés – promeut une hégémonie des idées et une pensée unique, limitant la pluralité des points de vue et imposant aux citoyens un programme national qui ne correspond pas à la réalité du pays, ce qui a de graves répercussions sur la démocratie et la capacité de gouvernement » peut-on lire dans le texte.
Le document s’achève en demandant d’adhérer à la protestation et en réaffirmant que « les droits à l’information, à la liberté d’expression et de communication sont fondamentaux afin de défendre et d’exiger d’autres droits tels que ceux relatifs à la santé, à l’instruction, au logement, à un travail digne, à la justice etc. ». Selon la presse péruvienne, après l’acquisition des actions de la société EPENSA, le groupe El Comercio possède 77% de la publicité et de la gestion de la presse écrite au Pérou, une situation sans précédant dans le monde démocratique, selon les journalistes péruviens. (CE) (Agence Fides 14/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network