http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-11

AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Saccages et fusillades dans la nuit à Bangui après la démission du Président Djotodia

Bangui (Agence Fides) – Nuit de tension à Bangui, la capitale de la République centrafricaine, après qu’hier, 10 janvier, le Président Michel Djotodia et le Premier Ministre Nicolas Tiengaye aient démissionné au cours du Sommet des Chefs d’Etat de la CEEAC (Communauté économique des Etats d’Afrique centrale) se tenant à N’Djamena au Tchad (voir Fides 10/01/2014).
Selon la Constitution, le Président du Conseil national de transition (CNT, le parlement provisoire) assurera par intérim les fonctions de Chef de l’Etat pour une période de 15 jours dans l’attente de l’élection d’un nouveau Président de la part du CNT lui-même.
La nouvelle de la démission des deux responsables centrafricains avait été accueillie à Bangui par des scènes de joie. Dans la nuit cependant, différents magasins ont été saccagés et trois personnes ont trouvé la mort dans le cadre de fusillades. La tension entre les anciens rebelles de la Seleka – en majorité musulmans – et les miliciens anti balaka demeure forte, malgré la présence des troupes françaises et africaines.
L’Organisation internationale pour les migrations a annoncé que les premières évacuations d’urgence des milliers d’africains bloqués dans le pays débuteront aujourd’hui. Selon l’organisation, 60.000 africains provenant des Etats limitrophes auraient demandé l’aide de l’organisation afin de rentrer dans leurs pays d’origine. (L.M.) (Agence Fides 11/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network