http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-11

AFRIQUE/MALAWI - Situation d’urgence dans le secteur maternité : 460 décès pour 100.000 accouchements

Mtendere (Agence Fides) – Etre femmes au Malawi n’est pas simple, le pays continuant à occuper les derniers rangs en matière de développement. Par ailleurs, c’est aux femmes qu’incombent les tâches quotidiennes les plus lourdes ainsi que les obligations liées à la maison et aux enfants. Les femmes de ce pays deviennent mères très tôt, abandonnant leurs études, la majeure partie d’entre elles se mariant très jeunes et ayant en moyenne six enfants. A cause de la carence des structures hospitalières et de leur précarité, nombre de femmes sont obligées d’accoucher chez elles, seules ou avec l’assistance de personnel non qualifié, ce qui a pour conséquence un taux de mortalité maternelle de 460 pour 100.000 accouchements. Malgré les problèmes et les difficultés, la vie suit son cours et chaque jour, des mères se rendent à l’hôpital de Mtendere pour y être assistées. Actuellement, avec la collaboration de l’ONG catholique Manos Unidas, est en cours la construction d’un nouveau service de maternité doté de bloc opératoire, dans le but d’augmenter le nombre de femmes assistées par un personnel adapté, limitant ainsi les risques tant pour les mères que pour les nouveaux-nés. L’an dernier, à l’hôpital de Mtendere ont été effectués près d’un millier d’accouchements mais l’absence de bloc opératoire pour réaliser des césariennes oblige de nombreuses femmes à être transférées à l’hôpital de Dedza où manquent parfois les médicaments ou le personnel qualifié. Dans d’autres cas, les femmes sont transférées à Lilongwe, qui se trouve à 80 Km, arrivant souvent lorsqu’il est déjà trop tard. Le nouveau service de maternité offrira une assistance sanitaire pré accouchement, post-accouchement ainsi que des services sanitaires, un bloc opératoire et une salle d’accouchement. (AP) (Agence Fides 11/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network