http://www.fides.org

Dépêches

2014-01-02

ASIE/PAKISTAN - Appel des responsables religieux pakistanais en faveur de 2014 comme « année de la paix » au Pakistan

Lahore (Agence Fides) – L’année 2014 doit être « une année de paix et de réconciliation » au Pakistan : tel est l’appel lancé par des responsables chrétiens et d’autres communautés religieuses réunis dans le cadre d’une rencontre interreligieuse à Lahore et ce au nom du dialogue et de l’harmonie. Ainsi que cela a été indiqué à Fides, S.Exc. Mgr Sebastian Francis Shaw OFM, Archevêque de Lahore, a noté que « l’effet du dialogue entre nous est de nous rendre proches l’un de l’autre et d’éliminer la peur et la suspicion ». « Notre terre du Pakistan est très fertile en matière de dialogue et nous croyons au Dieu miséricordieux qui donne l’espérance et l’énergie afin de vivre ensemble. Il est beau de voir et d’entendre des prières pour la paix se lever des églises, des mosquées, des temples hindous et sikhs. Cela contribue à créer une atmosphère d’harmonie dans le pays ». L’Archevêque de Lahore a lancé un appel afin que « la lumière de Dieu illumine l’obscurité des cœurs, y portant une espérance de paix ».
Parmi les responsables musulmans participants, se trouvait Sohail Ahmed Raza, chef de la jeunesse musulmane au sein de l’organisation Minhaj-ul-Quran. A ce titre, il a exprimé le souhait que « l’année 2014 puisse être l’année d’une paix durable au Pakistan » alors que le mufti Muhammad Ashiq Hussain, chef de la medersa locale, a évoqué le message de paix de Noël, affirmant que les rencontres interreligieuses « aident les pakistanais à grandir dans le respect réciproque et à construire un Pakistan prospère ».
Le responsable sikh Sardar Gernail Sing a indiqué que « il est urgent de dire à tous nos enfants d’être proches les uns des autres et de tenir allumées les petites lumières de la paix et de la réconciliation, afin que notre pays soit un lieu tranquille où vivre ». Le responsable hindou Bhagat Lal a quant à lui souligné que « cela est une bonne tradition que des responsables et des croyants de toutes les fois continuent à se rencontrer souvent. Nous sommes tous pakistanais et nous voulons la paix dans notre patrie ».
La rencontre de Lahore a été organisée par le Conseil pour le Dialogue interreligieux, un organisme promu par un certain nombre de prêtres tels que les Pères Inayat Bernard et Francis Nadeem OFM Cap., qui œuvre dans le but de « créer un Pakistan pacifique, tolérant et lumineux ». (PA) (Agence Fides 02/01/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network