http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-20

ASIE/JAPON - « Moines sans frontières », une initiative destinée à « unir les religions » pour affronter les questions globales

Kyoto (Agence Fides) – Un groupe de moines bouddhistes a créé au Japon une organisation appelée Moines sans frontières, qui vise à unir les communautés religieuses bouddhistes afin de faire face aux problèmes globaux tels que la pauvreté. La nouvelle association sans but lucratif rappelle le nom d’autres ONG qui réunissent des médecins et des reporters. Elle est le fruit de l’idée de deux moines, Hiroaki Nakajima, 43 ans, moine bouddhiste à la tête du temple Jokoji de Kyoto et Eryo Sugiwaka, 53 ans, chef du temple Hokkeji de Kameoka. Ainsi que l’a appris Fides, l’ONG vise à rassembler les différentes écoles du bouddhisme existant de par le monde dans le but d’affronter les problèmes internationaux tels que l’élimination de la pauvreté, la discrimination et d’autres questions sociales. En outre, elle veut favoriser la collaboration avec des communautés religieuses d’autres credo pour affronter les problèmes mondiaux.
Le bouddhisme est pratiqué de manière massive dans de vastes zones du sud-est asiatique mais également en Inde, à Taiwan, en Chine continentale et en Corée. Selon les informations parvenues à Fides, outre à affronter des questions humanitaires, l’organisation pourrait également servir à raviver l’intérêt pour le bouddhisme au Japon. En effet, il semble que le bouddhisme connaisse, au cours de ces dernières années, une diminution du nombre des fidèles et du soutien financier dans ce pays. Une source de Fides remarque qu’il s’agit dans tous les cas d’une tentative visant à faire percevoir le bouddhisme non seulement comme une philosophie ou comme un chemin intérieur mais également comme un levier en vue d’œuvres de charité et d’engagements concrets dans le domaine social. (PA) (Agence Fides 20/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network