http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-20

ASIE/SYRIE - Témoignage de l’Evêque chaldéen d’Alep : « notre Noël sous les bombes »

Alep (Agence Fides) – Les faubourgs d’Alep se trouvant entre les mains des rebelles sont depuis des jours soumis à des bombardements de l’armée de l’air. Selon des sources concordantes, l’offensive militaire a déjà fait plus de 200 morts. « Entre temps – indique à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Antoine Audo, SI, Evêque chaldéen de la métropole syrienne – les zones centrales de la ville continuent à faire l’objet de tirs de mortier provenant des zones périphériques se trouvant entre les mains des rebelles, tirs qui continuent à provoquer des victimes. Ces attaques semblent être portées afin de donner la preuve qu’ils sont présents et contrôlent la situation. Parfois, on entend au loin le fracas des bombardements de l’armée régulière mais nous ne disposons pas d’informations sûres quant aux effets de cette offensive. Les interruptions de l’énergie électrique empêchent de se connecter à Internet ou de regarder la télévision et naturellement les journaux ne paraissent pas ».
Mgr Audo décrit une situation contradictoire dans laquelle se mêlent les événements tragiques et le désir de normalité, la tentation du laisser aller et des témoignages d’espérance et de rachat. « Je viens d’achever une réunion de coordination avec les chirurgiens qui sont demeurés sur place et se déplacent dans toute la ville afin de porter assistance aux personnes qui ont besoin d’interventions. Le travail de la Caritas se poursuit ainsi que les initiatives pastorales en vue de Noël. La semaine dernière, j’ai commencé un cours biblique en présence de plus de cinquante jeunes. Cela semble une contradiction incroyable mais nous cherchons à encourager de toutes les manières notre peuple chrétien à vivre des initiatives concrètes qui représentent également un signal fort de sa volonté de ne pas céder, de continuer à espérer malgré la situation absurde dans laquelle nous devons vivre. Dans cet esprit, nous nous apprêtons à vivre Noël. Nous ne ferons pas de veillée de nuit pour raisons de sécurité. La célébration liturgique aura lieu dans l’après-midi ». (GV) (Agence Fides 20/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network