http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-16

AMERIQUE/MEXIQUE - Appel des Évêques de l’Etat de Veracruz en faveur de la fin de la violence et de la solidarité envers le Diocèse de Tuxpan

Veracruz (Agence Fides) – Les huit Diocèses de Veracruz ont publié un Message conjoint demandant la fin de l'insécurité et de la violence. Dans le texte, rendu public le III° Dimanche de l'Avent, les huit Évêques déplorent l'assassinat des deux prêtres du Diocèse de Tuxpan (voir Fides 30/11/2013) ainsi que les actes de violence perpétrés à l'encontre des communautés de Veracruz et des migrants qui traversent ce territoire pour rejoindre le territoire des Etats-Unis. Ils soulignent en outre que, malgré les efforts, il n'a pas été possible d'éradiquer la criminalité organisée. « Même si la lutte contre la criminalité organisée au Mexique se poursuit – indique le document parvenu à l'Agence Fides – dans certaines zones du pays continuent à être présents des niveaux très préoccupants de violence, une crise de la loi, l'impunité et la corruption qui porte à la rupture du tissu social. Les familles sont menacées par les enlèvements, les extorsions et la criminalité de droit commun. Dans ce cadre où nous vivons, soyons solidaires du Diocèse de Tuxpan ». Le document rappelle la situation des migrants et des pauvres en ces termes : « Nous tournons notre attention en direction d'un autre coté de notre réalité : nous pensons à la douleur et à l’angoisse vécue par nombre de nos frères, en particulier les migrants, les paysans, les jeunes, les familles, les religieux, les religieuses et les prêtres qui sont les plus défavorisés et ont subi de dures épreuves dérivant du péché social qui se manifeste sous de nombreux aspects, tels que la violence, l’injustice, la corruption, l’idolâtrie de l’argent, le mépris de la vie et la désagrégation de la famille ». Les Evêques soulignent que, « derrière toutes ces manifestations, il existe un dénominateur commun : l’éloignement, l’ignorance ou l’oubli de Dieu que Jésus est venu nous révéler ».
Le document s’achève en souhaitant aux gouvernants d’avoir le courage de rechercher toujours le bien commun, ce souhait étant suivi de la bénédiction des Evêques des Diocèses de Xalapa, Coatzacoalcos, Veracruz, San Andrés Tuxtla, Córdoba, Colima, Tuxpan et Papantla. (CE) (Agence Fides 16/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network