http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-16

AMERIQUE/HAITI - Message des Évêques : « comme la Sainte Famille, de nombreuses familles haïtiennes continuent à fuir au risque de leur vie »

Lilavois (Agence Fides) – « Le drame sociopolitique de nombreux pays, y compris le notre, est semblable à de nombreux égards à celui du pays de Jésus. Le destin tragique de notre peuple est caractérisé par de grandes situations de souffrance et de conflit qui comportent un fort impact sur la vie de tout haïtien et sur l'ensemble de la nation, en rendant toujours difficile notre coexistence en tant que peuple ». Tels sont les termes des Évêques d’Haïti dans leur Message de Noël parvenu à l'Agence Fides. La Conférence épiscopale d’Haïti souligne que, « aujourd'hui encore, nous continuons à créer des situations de défiance et d'exclusion, qui paralysent notre présent, menacent notre avenir et concourent à aliéner nos relations avec Dieu, avec nous-mêmes, avec notre prochain et avec l'environnement ». Ils citent ensuite, « la lutte fratricide infinie pour le pouvoir, le manque de respect pour les autres, les normes et les lois, la critique négative et destructive, la dégradation morale et la perte des bonnes mœurs, la mauvaise gestion administrative et la corruption, la polarisation politique qui cause la paralysie, l'intolérance croissante allant jusqu'au mépris des autres ainsi que la différence croissante entre les riches et les pauvres ». Le message continue en rappelant que « l'Enfant (de Noël) a été victime de menaces et d'exclusion. Marie et Joseph ont fui avec Lui en Egypte. Comme Lui, de nombreuses familles haïtiennes continuent à fuir affrontant la mer, risquant leur vie, traversant les frontières en souffrant l'humiliation et le rejet, l'exclusion et la négation de leurs droits fondamentaux. Dans leur expatriation à la recherche d'une vie meilleure, ils trouvent abus, dégradation, xénophobie mais aussi la mort ». Enfin, la Conférence épiscopale d’Haïti invite à l'espérance : « La fête de l'Emmanuel, qui donne aux familles la possibilité de se rencontrer tant pour nous haïtiens, hommes et femmes, fils et filles de la même terre, l'occasion d'une rencontre fraternelle afin de sortir de nos nuits de peur, de méfiance, d'exclusion et d'affrontement ! ». (CE) (Agence Fides 16/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network