http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-13

AFRIQUE/EGYPTE - Pour le Patriarche copte catholique, la responsabilité de la fuite des chrétiens du Moyen-Orient retombe également sur les Occidentaux

Le Caire (Agence Fides) – « De facto, les stratégies politiques des pays du Golfe et de certains pays occidentaux – où quelqu’un est allé jusqu’à théoriser le fait que nos régions avaient besoin d’une dose de « désordre créatif » - contribuent actuellement de manière objective à la fuite des chrétiens du Moyen-Orient ». C’est ce que déclare à l’Agence Fides le Patriarche d’Alexandrie des coptes catholiques, S.B. Ibrahim Isaac Sidrak, qui a concélébré la Messe avec le Pape François lundi 9 décembre en la chapelle de la Domus Sanctae Marthae au Vatican. Selon le Patriarche, nombreuses sont les raisons qui poussent les chrétiens du Moyen-Orient à émigrer y compris de pays n’étant pas tourmentés par des conflits sectaires. « Il y a une recherche de sécurité psychologique et une fuite non seulement de la violence mais également d’autres maux qui caractérisent la coexistence, comme par exemple la terrible corruption qui envahit tout ». Selon le Patriarche, l’imposant soulèvement populaire de la fin juin qui a porté à la chute du gouvernement islamiste en Egypte « a témoigné d’un réveil du peuple. Les égyptiens se sont rappelés qu’ils appartiennent à une grande histoire, l’histoire d’un grand pays alors même que celui-ci semblait avoir disparu dans les consciences de beaucoup et que tout semblait compromis par des dynamiques sociales régressives ». (GV) (Agence Fides 13/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network