http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-13

ASIE/PHILIPPINES - Lettre de l’Episcopat philippin au Président de la République contre le bétonnage sauvage

Manille (Agence Fides) – C’est un appel fort et affligé que celui qu’adresse au Président de la République, Benigno Aquino, l’ensemble de l’Eglise aux Philippines. L’Archevêque de Manille, S.Em. le Cardinal Luis Antonio Tagle, son prédécesseur, S.Em. le Cardinal Gaudencio Rosales et 19 autres Evêques ont exprimé « de profondes réserves et préoccupations » face aux quelques 40 projets immobiliers prévus sur la côte de la baie de Manille, une intervention massive de bétonnage qui aurait des conséquences désastreuses au plan social et environnemental.
Ainsi que l’a appris Fides, les Evêques ont adressé une lettre au Président Aquino, remarquant que « le message de Dieu résonne dans la base scientifique, juridique et morale de notre opposition ». Par cette déclaration, l’Episcopat s’est surtout fait l’interprète des communautés résidentes de la baie de Manille, qui craignent l’impact de projets de développement milliardaires déjà approuvés par les gouvernements locaux. La lettre exhorte Aquino à « répondre à l’appel du Pape François », qui demande aux catholiques du monde entier de « sauvegarder la Création de Dieu ».
En sus des 38 projets de construction couvrant quelques 26.230 ha de la baie, d’autres concernent environ 300 ha sur le territoire de la ville de Las Pinas et quelques 148 ha de la zone de Paranaque, partie intégrante de la ceinture métropolitaine de Manille. Les conséquences de ces projets pourraient être tragiques. Les experts craignent des inondations dans des zones présentant déjà des risques et qui ont d’ores et déjà besoin d’un système de drainage pour canaliser les eaux, en particulier lors de la saison des moussons.
« Les avantages économiques et financiers pourront-ils compenser les dommages à venir que devront subir les communautés, l’écosystème et les propriétés ? » se demandent les Evêques. Le souhait de l’Eglise est de voir promu un tourisme respectueux de l’environnement et responsable, visant à valoriser la culture, les édifices et les sites historiques ainsi que la nature, plutôt que la construction de structures et d’édifices au détriment de la vie des personnes et de l’environnement. (PA) (Agence Fides 13/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network