http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-12

AMERIQUE/BOLIVIE - Invitation de l’Archevêque de Santa Cruz de la Sierra à « combattre la violence non par des discours mais dans les faits »

Santa Cruz (Agence Fides) – A son retour en Bolivie en provenance du Vatican, où il a été reçu en audience par le Pape François, S.Em. le Cardinal Julio Terrazas Sandoval, Archevêque de Santa Cruz de la Sierra, a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il a abordé différents thèmes dont celui des élections présidentielles de 2014. Selon la note envoyée à l’Agence Fides par une source locale, le Cardinal a rejeté, en plaisantant, l’hypothèse de sa candidature aux élections de l’an prochain. Dans un tel contexte, il a exhorté les hommes politiques à ne pas s’engager dans la campagne électorale avec un an d’avance et a demandé à ce qu’ils combattent plutôt la violence non pas par des discours mais dans les faits.
« Je ne suis pas l’un des candidats mais je crois qu’il convient de disposer de noms et de programmes clairs – a déclaré le Cardinal. Il serait prématuré de se dédier avec un an d’avance à recouvrir les murs d’affiches et à parler à droite et à gauche, avec les mêmes discours, utilisant peut-être d’autres mots, que nous entendons depuis l’indépendance de la Bolivie ».
Le Cardinal Terrazas Sandoval s’est ensuite déclaré préoccupé par le manque de respect pour la vie, se référant aux récents épisodes de violence ayant eu lieu dans l’est du pays (voir Fides 03/12/2013). A ce propos, il a demandé aux moyens de communication de transmettre un message de vie, de paix, de justice et de solidarité. « Le respect pour la vie est en train de se perdre et nous ne pouvons pas le permettre. C’est pourquoi nous voulons toujours parler et rappeler les valeurs. Plutôt que de faire de la publicité à la criminalité, à la violence, nous devons offrir des valeurs à notre jeunesse ».
A la fin de la conférence de presse, le Cardinal a exprimé en ces termes ses félicitations au Pape François pour avoir été choisi par la revue Time comme homme de l’année : « la reconnaissance est méritée par les œuvres de bonté, d’humilité et de simplicité qui reflètent le Saint-Père ». (CE) (Agence Fides 12/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network