http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-10

ASIE/TERRE SAINTE - Satisfaction du Directeur de Caritas Jérusalem après l’accord sur l’eau entre Israël, la Jordanie et l’autorité palestinienne

Jérusalem (Agence Fides) – « Je suis content. Je rêvais de cet accord depuis de nombreuses années notamment pour sauver la Mer Morte, qui est vraiment en train de mourir ». C’est ainsi que le Père Raed Abusahliah, Directeur général de Caritas Jérusalem, commente pour l’Agence Fides, la signature de l’accord trilatéral signé à Washington le 9 décembre par les représentants d’Israël, de la Jordanie et de l’autorité palestinienne visant à améliorer la distribution des ressources hydriques au sein de la zone, mettant ainsi un frein à l’assèchement de la Mer Morte. Selon le Père Abusahliah, « si les palestiniens peuvent réellement tirer partie de l’usage de plus grandes quantités d’eau, cela aura un impact positif sur leur vie concrète, attendue que ce sont surtout les territoires palestiniens qui souffrent du manque de ressources hydriques. En outre – ajoute le prêtre – l’accord reconnaît implicitement la souveraineté de l’autorité palestinienne – impliquée en tant que partenaire – sur les terres de la partie nord de la Mer Morte, qui font partie des territoires palestiniens. J’espère qu’après cet accord, des solutions partagées à d’autres problèmes qui nous impliquent tous seront également recherchées ».
L’accord trilatéral sur l’eau fait suite à onze mois de négociations. Il prévoit la création d’un système de pompage dans le golfe d’Aqaba, dans le but de convoyer près de 200 millions de m3 d’eau par an dans les zones qui souffrent le plus du manque de ressources hydriques. Une partie de l’eau défluera en direction de la Mer Morte qui, en l’absence de cette intervention, risquait de s’assécher d’ici 2050.
L’accord a été signé au siège de la Banque mondiale, qui est partenaire du projet. « Nous avons démontré qu’il est possible de travailler ensemble malgré nos problèmes politiques » a affirmé le ministre palestinien Shaddad Attili à l’occasion de la signature de l’accord qui prévoit la vente aux palestiniens de la part d’Israël de 20 à 30 millions de m3 supplémentaires d’eau dessalée produits par l’entreprise publique israélienne Mekorot. (GV) (Agence Fides 10/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches