http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-09

AFRIQUE/ZIMBABWE - Lettre pastorale des Evêques du Zimbabwe : « les divisions politiques s’accroissent alors que les conditions de vie se dégradent »

Harare (Agence Fides) – « Les divisions politiques et leur impact sur tous les aspects de la vie des personnes au Zimbabwe se sont non seulement approfondis mais empêchent le progrès et la paix » affirment les Evêques du Zimbabwe dans une Lettre pastorale publiée le 3 décembre.
« Nous notons avec appréhension qu’il n’existe aucune perspective visible d’amélioration dans aucune sphère de la vie du Zimbabwe » dénonce le document, cité par l’Agence CISA de Nairobi.
Les Evêques rappellent « les interruptions quotidiennes de la distribution d’eau et d’énergie électrique, la pénurie de médicaments, d’appareillage et de personnel professionnel dans les hôpitaux, le chaos et les accidents mortels dans les rues et les eaux usées qui se déversent dans les rues ».
La Lettre pastorale souligne en outre qu’il faut « restaurer le statut historique du Zimbabwe en tant que grenier de l’Afrique australe, en mesure de garantir la sécurité alimentaire de sa population » alors que « nos sites industriels ressemblent à des villes fantômes parce que ce qui était par un temps une vibrante industrie manufacturière est aujourd’hui moribonde ».
Les élections de juillet dans le cadre desquelles le Président Robert Mugabe a été réélu, à 89 ans, « ont laissé les citoyens du Zimbabwe plus divisés de ce qu’ils l’étaient auparavant et au cours du gouvernement d’union nationale formé après les élections contestées de 2008 » affirment les Evêques.
Le gouvernement d’unité nationale a été lui aussi soumis à des critiques : « Il est indéniable que quelques progrès visibles ont été fait afin d’améliorer les conditions de notre peuple, en particulier celles des plus pauvres de notre société (…) Ce qui a rendu possible cette amélioration a été que les citoyens du Zimbabwe, y compris les partis politiques, ont travaillé ensemble pour le bien commun » souligne la Lettre pastorale.
« Le Zimbabwe est béni par d’abondantes ressources naturelles et par un peuple fort, patient, craignant Dieu et hautement qualifié et ceci nous donne courage et nous fait espérer que des citoyens du Zimbabwe pourront transformer cette situation insatisfaisante et créer de meilleures conditions de vie pour tous » concluent les Evêques. (L.M.) (Agence Fides 09/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network