http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-07

AMERIQUE/PARAGUAY - Dénonciation de la corruption de la part de l’Archevêque coadjuteur d’Asunción après l’indignation de la population à l’encontre des hommes politiques

Caacupé (Agence Fides) – « De nombreux citoyens ne respectent pas la Constitution, pas plus que les lois et règlements, à commencer par les autorités des pouvoirs d’Etat qui devraient pourtant donner l’exemple de la transparence, de la vérité et de la justice » a dénoncé l’Archevêque coadjuteur d’Asunción, S.Exc. Mgr Edmundo Ponziano Valenzuela Mellid, S.D.B. au cours de la dernière journée de la fête de Notre-Dame de Caacupé.
Selon la note envoyée à Fides, l’Evêque a déclaré ensuite que la Conférence épiscopale du Paraguay a envoyé, l’an dernier, une lettre aux autorités demandant à ce que, dans l’exercice de ses fonctions, chaque personne soit à la hauteur de la charge reçue de l’Etat « mais personne ne le fait actuellement ».
Au cours de la Neuvaine de Notre-Dame de Caacupé, les différents Evêques célébrants ont centré leurs homélies sur les méfaits commis par le monde politique, mis en évidence par les récents scandales qui ont provoqué l’indignation de la population, notamment du fait de cas de népotisme, de corruption et d’escroquerie attribuables aux autorités (voir Fides 03/12/2013).
L’Archevêque coadjuteur n’a pas seulement critiqué les hommes politiques mais également les institutions scolaires catholiques, en affirmant que « la formation religieuse au Paraguay est encore très superficielle ». (CE) (Agence Fides 07/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network