http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-06

ASIE/TERRE SAINTE - Lettre du Président de la Commission Justice et Paix de la Conférence épiscopale américaine à l’Ambassadeur israélien aux Etats-Unis contre la destruction d’une maison et pour le respect des propriétés de l’Eglise

Jérusalem (Agence Fides) – Les Evêques des Etats-Unis protestent contre la démolition d’une maison appartenant au Patriarcat latin de Jérusalem ayant eu lieu le 28 octobre dernier de la part d’ouvriers de la municipalité de Jérusalem avec le concours des forces de sécurité israéliennes. L’intervention a pris la forme officielle d’une lettre adressée le 26 novembre par S.Exc. Mgr Richard E. Pates, Evêque de Des Moines et Président de la Commission Justice et Paix de la Conférence des Evêques catholiques des Etats-Unis (USCCB) à SE Ron Dermer, Ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, récemment nommé. « Il est regrettable – indique l’Evêque – que notre premier contact ait lieu dans un contexte de protestation, surtout aux vues de l’engagement de longue date de la Conférence épiscopale en faveur d’un Israël reconnu et vivant en sécurité ».
Dans la lettre, publiée par les organes officiels du Patriarcat latin de Jérusalem et parvenue à l’Agence Fides, l’Evêque demande au diplomate de transmettre au gouvernement israélien les « fortes objections » qu’il exprime en sa qualité de Président de l’organisme de l’Episcopat américain à propos de la démolition de la maison dans laquelle vivait une famille de 14 personnes, désormais « contrainte à vivre sous la tente ».
Au début du mois de novembre, le Patriarche latin de Jérusalem, S.B. Fouad Twal, avait visité le lieu de la démolition (voir Fides 06/11/2013), qualifiée en cette occasion « d’acte de vandalisme violant le droit international ». Au cours de sa visite, le Patriarche avait ajouté que, « lorsque la municipalité et le gouvernement israélien valident les destructions et déplacent les personnes de leurs maisons, ces pratiques alimentent la haine et minent les chances d’un avenir de paix ». Au travers de la lettre signée par S.Exc. Mgr Pates, l’Episcopat américain se fait écho de la protestation du Patriarche latin : « Ces actions – peut-on lire dans la lettre – violent les droits fondamentaux et contribuent à mettre en danger les efforts faits afin de trouver une solution au long conflit israélo-palestinien ». L’Evêque annonce également que, l’an prochain, il conduira lui-même « un pèlerinage des Evêques en Terre Sainte au cours duquel nous avons l’intention de prier pour la paix avec des responsables juifs et musulmans. Mais les efforts en faveur de la paix – regrette l’Evêque américain – seront compromis si de telles actions se perpétuent ». La demande finale adressée à l’Ambassadeur israélien est celle de « transmettre nos graves préoccupations à votre gouvernement et de demander que les droits de propriété de l’Eglise soient respectés et que tout soit restitué à l’Eglise et à la famille qui a été expulsée ». (GV) (Agence Fides 06/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel