http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-04

AMERIQUE/NICARAGUA - Centenaire de la Province ecclésiastique, une fête avec le regard tourné vers la situation du pays

Managua (Agence Fides) – Des milliers de catholiques provenant de tout le pays se sont réunis au matin du 2 décembre en la Cathédrale de Managua pour célébrer le Centenaire de la Province ecclésiastique de Managua. L’Envoyé spécial du Pape François, S.Em. le Cardinal Nicolás de Jesús López Rodríguez, Archevêque de Santo Domingo, a présidé la Messe, concélébrée par les Evêques d’Amérique centrale et par les prêtres du Nicaragua. La note envoyée à l’Agence Fides par la Conférence épiscopale du Nicaragua, indique qu’au cours de la célébration, le Cardinal a souligné : « il s’agit d’un moment historique pour l’Eglise et pour les nicaraguayens, parce que l’on célèbre le moment où Saint Pie X a créé la Province ecclésiastique du Nicaragua, en 1913, province qui, à l’origine, dépendait du Guatemala ».
Après la célébration, l’Envoyé spécial du Pape s’est entretenu avec la presse et a commenté notamment le processus de réforme constitutionnelle en cours au Nicaragua, sur proposition du parti aux affaires qui dispose en outre de la majorité absolue à l’Assemblée nationale (voir Fides 23/11/2013). « La meilleure Constitution revue est celle qui provient du dialogue, qui représente les intérêts du peuple du Nicaragua et non pas d’une seule partie de celui-ci – a déclaré le Cardinal Lopez Rodríguez. Il peut y avoir des moments d’incompréhension, de crise, cependant toujours basés sur le dialogue réciproque. C’est seulement si nous pouvons parler et écouter que nous pourrons comprendre. Il ne s’agit pas de l’intérêt d’une seule partie mais de l’intérêt du peuple du Nicaragua. Tous savent que la population a besoin d’être aidée en matière d’instruction, de santé, d’organisation de la communauté et de projets sociaux… parce que cela est essentiel et l’Eglise est également présente pour cela ».
L’Archevêque de Managua, S.Exc. Mgr Leopoldo Brenes, a quant à lui affirmé : « C’est une bénédiction que d’avoir à notre célébration le Cardinal Primat d’Amérique, parce que c’est à Santo Domingo qu’a débuté l’œuvre d’évangélisation en Amérique latine. C’est là qu’ont débarqué les premiers missionnaires et c’est là qu’a été plantée la Croix de l’Evangélisation ».
Hier, 3 décembre, le Secrétariat de la Conférence épiscopale du Nicaragua a diffusé un communiqué dans lequel il indique qu’après la célébration, l’Envoyé spécial du Saint-Père a été invité à déjeuner à la Nonciature et, pour des motifs protocolaires, cette même invitation lui a aussi été faite de la part du Président de la République, Daniel Ortega, et de son épouse. Ont participé au déjeuner l’ensemble des Evêques de la Conférence épiscopale du Nicaragua. Le Président de cette dernière, S.Exc. Mgr René Sócrates Sándigo Jirón, Evêque de Juigalpa, s’adressant à la presse après la rencontre a déclaré : « Nous avons parlé avec le Président Ortega et nous avons partagé l’idée de travailler ensemble pour le pays. En cela, l’Eglise doit continuer à être ferment d’unité ». (CE) (Agence Fides 04/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network