http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-30

ASIE/PAKISTAN - Nouvelles menaces de mort à l’encontre d’un avocat chrétien qui défend de nombreuses victimes de la loi sur le blasphème

Lahore (Agence Fides) – Nouvelles menaces de mort contre l’avocat chrétien Sardar Mushtaq Gill, activiste pour les droits fondamentaux et défenseur de nombreuses victimes innocentes de la loi sur le blasphème. Le dernier cas qu’il a remporté a été celui de Younis Masih, chrétien condamné à mort en 2005 et remis en liberté voici deux jours après qu’il ait été acquitté par la Cour d’Appel de Lahore (voir Fides 29/11/2013). Ainsi que l’indique Maître Gill à Fides, les intimidations à son endroit se font toujours plus lourdes. Au cours de ces derniers jours, un certain nombre d’individus ont ouvert le feu à de nombreuses reprises sur son habitation de Lahore, à 06h35 locales. Les assaillants ont également tiré sur les maisons voisines, causant la terreur dans tout le voisinage. L’avocat a reçu un message de texte (SMS) sur son téléphone portable qui le menaçait de mort, lui et son épouse.
Dans une note envoyée à Fides, Maître Gill demande à tous ses amis et aux fidèles chrétiens de prier pour lui. Les intimidations – explique-t-il – entendent bloquer le travail de l’organisation Legal Evangelical Association Development (LEAD) dont il est le Président, organisation qui contrôle la situation des chrétiens et aide de nombreuses victimes innocentes tant au plan légal que matériel. « Priez afin que Dieu nous donne la force, le courage et la sagesse pour affronter cette situation délicate et dangereuse » écrit-il.
La LEAD et née au Pendjab afin de garantir une assistance légale gratuite aux chrétiens les plus pauvres qui ne peuvent pas se la permettre et sont souvent incarcérés, même lorsqu’ils sont innocents, par manque d’assistance légale adéquate. Parmi les cas défendus par Maître Gill, se trouvent ceux de nombreux chrétiens accusés injustement de blasphème. En octobre 2013, Maître Gill a accepté trois nouveaux cas et en novembre, Younis Masih, son client dans le cadre d’une affaire vieille de huit ans, a été relâché après avoir été acquitté. (PA) (Agence Fides 30/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network