http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-29

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Quatre exécutions capitales en novembre malgré les appels en faveur d’un moratoire sur la peine de mort

Juba (Agence Fides) – Au cours du seul mois de novembre, quatre condamnations à mort ont été exécutées au Soudan du Sud, ainsi que l’indique le Catholic Radio Network, qui cite un communiqué de la South Sudan Law Society.
Selon le groupe humanitaire sud-soudanais, deux détenus accusés d’homicide ont été pendus à Juba le 12 novembre et deux autres exécutés à Wau le 18 novembre. Le communiqué affirme qu’il n’a pas été possible d’obtenir les noms des condamnés ni des détails concernant les crimes pour lesquels ils se sont vus appliquer la peine capitale. L’accès des quatre condamnés à une assistance légale et aux autres droits inscrits dans la Constitution n’est pas clair, souligne la South Sudan Law Society.
La South Sudan Law Society affirme que, depuis l’indépendance (9 juillet 2011), 14 condamnations à mort ont été exécutées au Soudan du Sud alors qu’environ 200 personnes sont actuellement détenues dans le couloir de la mort de différents instituts de peine.
A l’occasion du II° anniversaire de l’indépendance du Soudan du Sud, une série de groupes de la société civile avait lancé un appel en vue de l’abolition de la peine de mort et de la commutation de toutes les peines capitales. L’appel en question a été souscrit également par les Missionnaires comboniens (voir Fides 09/07/2013). (L.M.) (Agence Fides 29/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network