http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-26

ASIE/BANGLADESH - Consécration d’une nouvelle église et institution d’une nouvelle Paroisse dans le Diocèse de Dinajpur, un signe de renaissance en clôture de l’Année de la Foi

Kodbir (Agence Fides) – L’Année de la Foi s’est clôturée au Bangladesh par un événement qualifié par tous de « fortement symbolique », à savoir la consécration d’une nouvelle église et l’institution simultanée d’une nouvelle Paroisse à Kodbir – la 15ème du Diocèse de Dinajpur. La nouvelle Paroisse est intitulée à la Conversion de Saint Paul et la figure de l’Apôtre des Nations a été et demeurera un puissant rappel à l’évangélisation. La Messe solennelle de consécration, qui a eu lieu le 16 novembre dernier, a été célébrée par S.Exc. Mgr George Kocherry, qui a récemment débuté son activité de Nonce apostolique au Bangladesh. Ainsi que cela a été indiqué à Fides, ont participé à la cérémonie l’Evêque du lieu, S.Exc. Mgr Sebastian Tudu, et le Supérieur de l’Institut pontifical pour les Missions étrangères (IPME/PIME) au Bangladesh, le Père Franco Cagnasso. Ont concélébré quelques 40 prêtres, autochtones, missionnaires du PIME, Xavériens, Frères de la Sainte Croix alors qu’était présent un grand nombre de religieuses. La population de la nouvelle Paroisse, qui se détache de celle de Dhanjuri, est composée de fidèles appartenant à la tribu santal, signe de la nouvelle évangélisation, qui provient d’une communauté qui célèbre et témoigne de sa foi. Ce processus, a déclaré le Nonce apostolique, a le soutien du Saint-Père François qui, par l’intermédiaire de son représentant au Bangladesh, a donné à la nouvelle communauté paroissiale, un calice et une patène.
Ainsi que cela a été indiqué à Fides, dans son homélie, le Nonce a rappelé le chemin de conversion de Saint Paul, sa foi et son œuvre d’évangélisation. Il a ensuite évoqué l’importance de la famille et de son rôle fondamental à l’intérieur de la société, concluant par une invitation à prier pour les vocations au sein du Diocèse. Après la célébration, la statue de Saint Paul placée à l’entrée de l’église elle-même a été bénie, la journée se concluant par un spectacle fait de danses et de chants préparé par les jeunes de différents villages tribaux. « Le souvenir de cette journée accompagnera notre chemin missionnaire. En conclusion de l’Année de la Foi, nous tous sommes conscients du nouveau devoir qui nous attend : celui de construire ensemble une communauté fondée sur l’unité, la paix et l’amour de Dieu » a commenté le Père Michele Brambilla, PIME, missionnaire au Bangladesh. (PA) (Agence Fides 26/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network