http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-18

OCEANIE/PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE - Selon l’Evêque d’Alotau-Sideia, « la lumière de la foi doit illuminer la vie des familles »

Alotau (Agence Fides) – En vue de la conclusion de l’Année de la Foi, le 24 novembre, en la Solennité de Christ Roi de l’Univers, « la porte de la Foi ne se ferme pas mais demeure ouverte afin de porter la lumière à l’humanité, annonçant une promesse d’espérance, de paix, d’amour et de joie pour tous » déclare l’Evêque d’Alotau-Sideia, S.Exc. Mgr Rolando Santos, dans une note envoyée à l’Agence Fides. L’Evêque se déclare « profondément ému », durant ses visites pastorales, « par le désir des personnes d’approfondir et de vivre plus intensément la foi dans leur vie » et « par le désir de la partager avec d’autres ».
Cette foi peut « vaincre l’obscurité qui recouvre de nombreux hommes de notre temps » poursuit-il, se référant « aux situations de nombreuses familles, de couples, de jeunes et d’enfants ». « Dans les familles, dans nos communautés et dans nos villes – remarque-t-il – on vit en effet le problème angoissant de la violence domestique et de la violence sexuelle à l’encontre des femmes et des enfants. Cela signifie que la lumière de la foi a été totalement obscurcie dans les maisons, qui sont en revanche appelées à en être le sanctuaire ».
L’Evêque cite des cas « d’inceste et de viol qui troublent la paix, l’harmonie et la joie de nombreuses familles et communautés ». Les nouvelles relatives au trafic d’enfants et aux abandons d’enfants dans les poubelles interpellent toutes les familles chrétiennes. Selon certains observateurs de la société civile, il n’existe pas de pression suffisante sur le gouvernement et les institutions afin qu’ils affrontent avec détermination de tels phénomènes. Les églises sont parfois également trop concentrées sur leurs rites. « Il serait dès lors utile – note Mgr Santos – d’organiser des cours et des séminaires pour les jeunes et les jeunes adultes dédiés à la sexualité, au sacrement du mariage et à la famille pour faire en sorte que la lumière de la foi puisse illuminer les familles et se diffuser par leur intermédiaire dans la société ».
L’Evêque rappelle enfin le don de trois nouveaux prêtres pour le Diocèse d’Alotau, ordonnés au cours de l’Année de la Foi, remarquant, avec espérance, qu’ils constituent un don pour la communauté. Mgr Rolando Santos a encouragé les Pères Aloysius Seduheya, Nicholas O’omu et John Kubali à « vivre et à travailler comme le Christ », en aidant les familles et toute l’Eglise. (PA) (Agence Fides 18/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network