http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-12

AMERIQUE/MEXIQUE - « L’évangélisation dans un contexte violent » au centre de la réflexion de l’Assemblée des Evêques

Mexico (Agence Fides) – « Nous réalisons actuellement notre œuvre d’évangélisation dans un contexte plus violent que celui des autres Etats et S.Exc. Mgr Miguel Patiño Velazquez, Evêque d’Apatzingán, se trouve peut-être dans la zone la plus difficile et la plus controversée du pays ». C’est ce qu’a affirmé l’Evêque du Diocèse de Zamora, S.Exc. Mgr Javier Navarro, dans une note envoyée à Fides, commentant la situation au Mexique à l’ouverture de la 96ème Assemblée plénière de la Conférence épiscopale mexicaine (CEM). Il s’agit d’une réalité mise en évidence à l’ouverture des travaux dans un message du Président de la CEM, S.Em. le Cardinal José Francisco Robles Ortega, Archevêque de Guadalajara, qui a rassemblé les sentiments des pasteurs. « Nombre de nos frères et sœurs vivent dans des conditions dramatiques à cause de l’injustice, de l’inégalité, de la marginalisation, de la pauvreté, de la migration, de la confusion, de la montée de la violence et de l’insécurité causée par la criminalité organisée, la corruption et l’impunité, ainsi que l’ont courageusement dénoncé un certain nombre de nos frères dans l’épiscopat ».
Ce n’est pas la première fois en effet que les autorités de l’Eglise élèvent la voix contre la montée de la violence. Depuis plusieurs mois en effet, Michoacan est assiégé par la criminalité organisée (voir Fides 05/06/2013). Jusqu’ici cependant, la réponse des autorités a été inefficace, a souligné Mgr Javier Navarro.
La situation dramatique de la région a été dénoncée en outre par Mgr Patiño Velazquez, Evêque d’Apatzingán, dans un message (voir Fides 30/10/2013) qui évoque ouvertement « un Etat en faillite », ce qui a conduit les autorités à renforcer la sécurité par le biais de l’envoi d’éléments de la police fédérale et de l’armée.
L’Evêque de Zamora a souligné que les Evêques ne sont pas menacés et qu’ils ne doivent donc ni se taire ni accepter des accords avec la criminalité organisée. Il a annoncé que le 14 novembre, au cours de la 96ème Assemblée plénière de la CEM, les Evêques de Michoacan et de Guerrero animeront un forum sur la manière dont évangéliser dans un contexte violent. (CE) (Agence Fides 12/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network