http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-12

ASIE/PHILIPPINES - Taux de mortalité double chez les handicapés par rapport à celui du reste de la population touchée par le typhon

Iloilo City (Agence Fides) – Une donnée alarmante vient s’ajouter à la très grave situation que traverse actuellement la population philippine à cause du passage du violent typhon Hayan. En effet, les handicapés sont les personnes les plus exposées aux risques les plus importants au cours des situations d’urgence et des catastrophes naturelles. Les enfants, les femmes et les hommes souffrant de handicaps parviennent difficilement à se mettre à l’abri parce que la majeure partie des structures d’urgence ne leur est pas accessible. Cela signifie que les handicapés survivants risquent d’être exclus de la chaîne des aides humanitaires et des traditionnelles réponses d’urgence telles que la distribution de nourriture, d’eau potable et de services sanitaires. Le taux de mortalité des handicapés résulte être le double de celui du reste de la population. Selon des informations transmises à Fides par la Christian Blind Mission (CBM), les opérateurs de cette ONG sont au travail en vue des interventions d’urgence concernant la population handicapée touchée par le typhon. Pour chaque victime du typhon Hayan, on estime que trois autres personnes sont blessées et risquent un handicap permanent. Les nouvelles parviennent des partenaires de la CBM aux Philippines qui, en ces heures, s’activent dans la province d’Iloilo City et dans la zone de Visayas Occidentale. Dans le communiqué envoyé à l’Agence Fides, le Directeur national de la CBM Italie ONLUS déclare que « être handicapé dans un pays en voie de développement signifie ne pas avoir d’avenir. Les situations d’urgence portent par ailleurs avec elles un autre effet terrible : elles accroissent le nombre des handicapés. Dans le même temps, on constate leur difficulté et souvent leur impossibilité à accéder à la chaîne des aides humanitaires. Le chaos et la terreur provoqués par une situation d’urgence naturelle aggravent encore les conditions de vie dramatiques d’un handicapé ». La CBM a pour but de lutter contre les formes évitables de cécité et de handicap physique et mental dans les pays en voie de développement sans distinction de race, de sexe et de religion. (AP) (Agence Fides 12/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network