http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-07

AMERIQUE/REPUBLIQUE DOMINICAINE - Appel de l’Evêque de La Vega en faveur de la défense de la Création et du patrimoine naturel

La Vega (Agence Fides) – L’Evêque de La Vega, S.Exc. Mgr Antonio Camilo Gonzalez, a lancé un appel aux prêtres, aux diacres et aux représentants des différents secteurs de la Pastorale en faveur de la défense et de la conservation du patrimoine naturel national, représenté par la splendide zone de Loma Miranda. Dans un communiqué du Diocèse, envoyé également à l’Agence Fides, l’Evêque affirme que cette zone est une source de vie créée par Dieu pour l’humanité et demande à ce qu’elle soit déclarée parc national par le Sénat afin d’en éviter la destruction. Dans le même communiqué, l’Evêque invite le peuple dominicain à participer à la grande veillée qui se tiendra le samedi 16 novembre sur le parvis de la Cathédrale de La Vega, afin de continuer à manifester son refus total de l’activité d’extraction minière de la Falcondo Xstrata Niquel, l’une des plus grandes sociétés minières présentes en République dominicaine ayant son siège à Toronto (Canada) et qui s’occupe de la production de nickel dans la zone de Loma Miranda.
Hier, 6 novembre, a déjà eu lieu une marche de protestation contre les plans d’exploitation miniers de cette société. Des centaines de personnes portant des croix ont parcouru 20 Km le long de l’autoroute Duarte, bloquant la circulation des véhicules entre la ville de La Vega et Loma Miranda. Les manifestants ont en outre procédé à des crucifixions symboliques et allumé de grands feux pour attirer l’attention des autorités.
La note envoyée à l’Agence Fides indique que la contestation a été conduite par le Père Rogelio Cruz, qui a déclaré que ceux qui s’opposent à l’exploitation minière continueront la lutte jusqu’à ce que le pouvoir exécutif décide de bloquer le projet, faisant de la zone un parc national protégé. Le Père Rogelio Cruz a en outre indiqué : « la destruction de cette ressource naturelle précieuse doit être évitée afin de garantir la survie des générations présentes et futures de la République dominicaine ». (CE) (Agence Fides 07/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network