http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-06

AFRIQUE/BURUNDI - Message du Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar : « soigner les maux de l’Afrique afin d’éviter des tragédies comme celle de Lampedusa »

Bujumbura (Agence Fides) – La lutte contre la pauvreté et la misère en Afrique, causes de tragédies comme celle de Lampedusa (voir Fides 04/10/2013), passe par le bon gouvernement et par l’exploitation correcte des énormes potentiels économiques du continent. C’est ce qu’ont réaffirmé les participants au congrès annuel organisé, sous l’égide du Symposium des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), par les Commissions Justice et Paix africaines qui s’est tenu à Bujumbura, capitale du Burundi, du 28 octobre au 2 novembre.
Le communiqué final, envoyé à l’Agence Fides, dénonce les facteurs qui contribuent à appauvrir les populations africaines tels que le trafic d’êtres humains – qui peut arriver à se transformer en commerce d’organes –, l’insécurité croissante dans certains pays et régions du continent – le document fait référence en particulier à la situation grave qui caractérise la République centrafricaine, aux conflits récurrents en République démocratique du Congo, au « fanatisme et à l’extrémisme religieux » présent au Nigeria, au Mali, en Egypte, en Somalie, au Kenya et en Tanzanie –, l’exploitation illégale des ressources naturelles africaines, notamment minières, de la part d’intérêts privés qui ne versent pas aux Etats le juste en termes économiques et fiscaux, la corruption – qui afflige de nombreuses administrations sur le continent – et le manque de respect des droits humains, en particulier ceux des personnes les plus faibles comme les migrants.
Les représentants des Commissions Justice et Paix africaines expriment enfin leur préoccupation s’agissant de la gestion des eaux du Nil, de laquelle dépend le bien-être des populations des pays riverains et souhaitent la mise en place d’un « dialogue patient et fructueux » en ce qui concerne la gestion de ce fleuve vital. (L.M.) (Agence Fides 06/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network