http://www.fides.org

Dépêches

2013-11-05

AMERIQUE/MEXIQUE - Participation de l’Evêque d’Apatzingan à une marche pour la paix rassemblant des milliers de fidèles

Apatzingán (Agence Fides) – L’Evêque du Diocèse d’Apatzingan, S.Exc. Mgr Miguel Patiño Velazquez, n’a pas été placé sous l’étroite surveillance des forces de l’ordre et des forces fédérales parce que cible d’une imminente agression de la part de la criminalité organisée. Selon de nombreux moyens de communication de la ville d’Apatzingan en effet, Dimanche dernier, 3 novembre, aux alentours de 22h00 locales, une quarantaine de voitures de la police fédérale seraient arrivées à la résidence de l’Evêque, qui jouxte la Cathédrale, afin de le transporter dans une caserne militaire pour déjouer une agression prévue grâce aux interceptions d’un certain nombre de téléphones satellitaires.
La note envoyée à l’Agence Fides par une source locale fiable clarifie la situation : Mgr Patiño Velazquez ne dispose d’aucune escorte, ne fait l’objet d’aucune protection militaire et n’en désire pas. La réalité est que la population de la zone vit depuis longtemps dans un climat de grande tension et de peur à cause des violences perpétrées par les bandes criminelles. Le 16 octobre, l’Evêque avait publié une lettre dans laquelle il dénonçait le fait que la région de la Vallée d’Apatzingan ait été soumise à la criminalité organisée. « Le nombre des enlèvements, des homicides et des pots-de-vin a augmenté au point que des familles entières ont dû émigrer à cause de la peur et de l’insécurité dans laquelle nous vivons actuellement » avait écrit l’Evêque. Immédiatement après, la Conférence épiscopale mexicaine (voir Fides 30/10/2013) avait accueilli ce cri d’alarme, lançant un appel en faveur d’une intervention urgente du gouvernement aux vues de la gravité de la situation dans la zone de Michoacán.
A la fin de la semaine dernière, Mgr Patiño Velázquez a conduit une marche pour la paix organisée par l’Eglise catholique afin de donner calme et sérénité à la population. « Nous sommes descendus dans la rue pour rallumer l’espérance dans le cœur de toute la population. Nous voulons la paix ! » a déclaré l’Evêque, accompagné par un groupe de prêtres et de religieuses, auquel se sont unis plusieurs milliers de fidèles. Partie de cinq Paroisses du Diocèse, la marche s’est achevée dans la Cathédrale, où a été célébrée une Messe pour la paix dans l’Etat du Michoacán. (CE) (Agence Fides 05/11/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network