http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-31

ASIE/TURQUIE - Démenti du Ministère des Affaires étrangères turc à propos de la présence sur le territoire turc des métropolites syriens enlevés

Ankara (Agence Fides) – Le Ministère des Affaires étrangères turc a qualifié « d’infondées et trompeuses » les rumeurs ayant circulé ces derniers jours selon lesquelles les deux métropolites d’Alep enlevés en avril dernier seraient détenus par des militants tchétchènes hors de Syrie, sur le territoire turc, sous la couverture des services d’Ankara. Le démenti, repris par les agences de presse turques, se réfère aux rumeurs indirectes provenant de Moscou – et reprises par certains moyens de communication internationaux – où la vice-présidente de la Société impériale orthodoxe de Palestine, Elena Agapova, avait attribué les hypothèses relatives au sort des deux métropolites enlevés au grand mufti de Damas, Ahmad Badreddin Hassoun, qui avait rencontré le 28 octobre, dans la capitale russe, les représentants de la Société impériale.
Selon la presse turque, les services d’Ankara travailleraient actuellement afin d’obtenir la libération des deux métropolites syriens – le grec-orthodoxe Boulos al-Yazigi et le syro-orthodoxe Gregorios Yohanna Ibrahim – enlevés le 22 avril dernier sans que l’événement n’ait jamais fait l’objet d’aucune revendication.
La Société impériale orthodoxe de Palestine, fondée en 1882 par le Tsar Alexandre III, notamment dans le but de renforcer la présence russe au Moyen-Orient, fut abolie lors de la révolution de 1917, avant d’être à nouveau enregistrée auprès des autorités russes sous son nom historique en 1992. (GV) (Agence Fides 31/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network