http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-30

ASIE/SYRIE - Selon le responsable de la Sûreté générale libanaise, les deux métropolites d’Alep enlevés auraient été localisés

Beyrouth (Agence Fides) – Le lieu où se trouve les deux Métropolites d’Alep enlevés a été identifié et des « contacts indirects » ont débuté avec les ravisseurs afin d’obtenir leur libération. C’est ce qu’a déclaré le GD Abbas Ibrahim, chef de la Sûreté générale libanaise, qui a par ailleurs confirmé certaines de ses précédentes déclarations concernant la complexité du cas concernant les deux Métropolites orthodoxes enlevés.
Les nouvelles révélations du Général sont reportées dans une note mise en circulation mardi 29 octobre par la Sûreté libanaise. « Voici un mois environ – a expliqué le Général – j’ai contacté une personne qui m’a dit où étaient détenus les Métropolites Boulos al-Yazigi et Yohanna Ibrahim, et sur cette base, j’ai commencé des négociations ». « Nous sommes maintenant indirectement en contact avec les ravisseurs et ceci est un développement important dont nous nous servirons comme point de départ pour obtenir les résultats que nous escomptons ».
Les deux Métropolites d’Alep – le grec-orthodoxe Boulos al-Yazigi et le syro-orthodoxe Gregorios Yohanna Ibrahim – avaient été enlevés le 22 avril dernier dans la zone comprise entre la métropole syrienne et la frontière turque. Depuis lors, aucun groupe n’avait revendiqué l’enlèvement. La semaine dernière, au cours de colloques à Doha avec le Patriarche d’Antioche des Maronites, S.B. le Cardinal Bechara Boutros Rai, et le GD Ibrahim, l’émir du Qatar Tamim bin Hamad al-Thani avait promis de faire tout son possible afin de favoriser la remise en liberté des deux Métropolites. (GV) (Agence Fides 30/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network