http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-28

AFRIQUE/BURKINA FASO - Fondation Jean Paul II pour le Sahel : se renouveler en vue d’un meilleur service aux pauvres

Ouagadougou (Agence Fides) – Le besoin d’un renouvellement de la Fondation Jean Paul II pour le Sahel afin qu’elle réalise de la meilleure manière possible son service en faveur de la lutte contre la sécheresse et la désertification du Sahel, en mettant en œuvre au quotidien la charité du Pape, a été mis en évidence au cours des travaux du Conseil d’administration de la Fondation qui se concluent aujourd’hui à Ouagadougou. Selon la note parvenue à l’Agence Fides en provenance de la Curie diocésaine de Bissau, cette session extraordinaire s’est ouverte le 25 octobre au travers des interventions de l’Archevêque de Ouagadougou, S.Exc. Mgr Philippe Ouedraogo, du Président du Conseil d’administration de la Fondation, S.Exc. Mgr Jean-Pierre Bassene, Evêque de Kolda (Sénégal), du Nonce apostolique au Burkina Faso et au Niger, S.Exc. Mgr Vito Rallo, et de S.Em. le Cardinal Robert Sarah, Président du Conseil pontifical Cor Unum. Au cours de ses trente années d’existence, la Fondation a répondu à sa mission, qui est celle d’être « le bon samaritain » pour les personnes se trouvant dans les situations de plus grande nécessité des neuf pays de la zone (Burkina Faso, Cap Vert, Tchad, Gambie, Guinée Bissau, Mali, Mauritanie, Níger et Sénégal). Maintenant, se trouve au centre des travaux de cette réunion la question des chemins à entreprendre afin de poursuivre de la meilleure manière possible l’action de soutien aux populations pauvres du Sahel dans leur lutte contre la sécheresse. (SL) (Agence Fides 28/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network