http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-22

ASIE/MYANMAR - Pour l’Archevêque de Yangon, une Evangélisation centrée sur la miséricorde et la compassion aux côtés du Pape François

Yangon (Agence Fides) – « L’un des grands évangélisateurs de l’histoire chrétienne est l’actuel Pape François : ses paroles et ses actions ont rendu l’enthousiasme aux chrétiens et au monde. Il est devenu le Curé du village global. Son approche d’évangélisation centrée sur la miséricorde et la compassion en inspire plus d’un ». C’est en ces termes que l’Archevêque de Yangon, S.Exc. Mgr Charles Maung Bo, a relancé un appel à l’évangélisation, rappelant que « être missionnaire est la vocation de l’Eglise ». Dans un discours diffusé à l’occasion de la Journée missionnaire mondiale, et envoyé par l’Archevêque à l’Agence Fides, Mgr Bo remarque : « Tout disciple du Christ est un missionnaire. Aujourd’hui, nous avons besoin de plus de missionnaires. Missionnaire, c’est aujourd’hui celui qui est prêt à rencontrer et découvrir les traces de Dieu dans les autres ». La dynamique de l’évangélisation a changé au cours des siècles, note le texte. « Voici des siècles, l’Europe est allée évangéliser d’autres peuples » alors qu’aujourd’hui le Vieux Continent est devenu « terre de mission », peuplée de centaines de prêtres provenant du monde entier. « La rencontre entre différentes cultures a provoqué une nouvelle vigueur chez les Eglises européennes. L’Esprit œuvre en tous les Apôtres des jeunes Eglises – asiatiques, africains et latino-américains. Ce sont les jeunes Eglises d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud qui établissent aujourd’hui la tendance de l’évangélisation ».
L’Archevêque, rappelant la péricope évangélique « soyez miséricordieux comme votre Père céleste est miséricordieux », affirme que l’évangélisation est basée sur la qualité humaine suprême : la compassion. Cette dernière est valorisée au sein de la tradition bouddhiste, qui est vécue au Myanmar et a eu un témoin exceptionnel dans l’ère moderne en la personne de la Bienheureuse Mère Teresa de Calcutta. « En retrouvant les traces de Dieu dans la vie des pauvres et des malades, Mère Teresa, avec la seule vertu de la compassion, a porté le message du Christ à des millions de personnes » affirme l’Archevêque. Mgr Bo remarque par ailleurs que le Pape François a remis au centre de l’évangélisation « l’antique message de la miséricorde et de la compassion, une approche et une méthode d’évangélisation qui en inspire actuellement plus d’un ». (PA) (Agence Fides 22/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network