http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-08

AFRIQUE/SOMALIE - L’œuvre d’Annalena Tonelli, encore bien vivante 10 ans après son assassinat

Mogadiscio (Agence Fides) – Dix années ont passé depuis l’assassinat d’Annalena Tonelli, la bénévole italienne qui, pendant 33 ans, a porté assistance aux populations somaliennes souffrant de tuberculose. Annalena fut tuée par deux hommes armés le 5 octobre 2003 au soir dans la structure sanitaire qu’elle avait fondé et dirigeait à Boroma, au Somaliland (nord de la Somalie) (voir Fides 06/10/2003).
En juin de cette même année, elle s’était vue décerner le premier Prix Nansen pour les réfugiés, la reconnaissance attribuée chaque année par le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés à des personnes ou des groupes s’étant distingués par « leur excellent service de la cause des réfugiés ».
« Je suis partie pour l’Afrique, bien décidée à crier l’Evangile par ma vie sur les traces de Charles de Foucauld » avait déclaré Annalena à l’Agence Fides (voir Fides 25/06/2002). « Je ne suis pas médecin. J’ai une maîtrise en droit même s’il est vrai que je dispose de certificats et de diplômes en médecine. Toutefois, je suis conseiller de l’Organisation mondiale de la santé dans le domaine du contrôle de la tuberculose. Je suis également une pionnière de la Global Policy lancée par l’OMS en 1993 en vue du contrôle de la tuberculose dans le monde appelée DOTS (Directly Observed Therapy Short chemotherapy) ».
Annalena avait décrit de la sorte les défis qu’elle devait relever au quotidien : « La TBC est l’une des premières infections opportunistes que les malades du SIDA contractent dans des zones endémiques comme la Somalie. Les malades terminaux du SIDA viennent chez nous parce qu’affectés par la TBC. En même temps que la TBC, nous soignons toutes les infections opportunistes que les malades contractent à cause de la baisse des défenses immunitaires ».
A Boroma, l’hôpital et l’école destinée aux enfants sourds qu’elle a fondé continuent à fonctionner, ainsi que l’indique le documentaire réalisé pour l’occasion par l’UNHCR, récemment projeté à Nairobi. (L.M.) (Agence Fides 08/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network