http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-04

VATICAN - Discours du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples au clergé coréen : soyez d’abord et avant tout des hommes de prière

Suwon (Agence Fides) – Dans l’après-midi du vendredi 4 octobre, la Cathédrale de Suwon a accueilli la rencontre entre le Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, et les prêtres coréens. « L’ancêtre du clergé coréen est certainement Saint André Kim Taegon, ordonné prêtre en 1845 et devenu bien vite martyr de la foi, à peine un an après son ordination sacerdotale – a rappelé le Cardinal. Sa vie brève brille pour trois motifs principaux : la fidélité aux principes de la foi appris et vécus dans sa noble famille ; son profond désir d’être prêtre, ministère auquel il se prépara avec décision et générosité et son témoignage devant le mandarin, le gouverneur et enfin devant le roi, refusant toute forme d’apostasie. Vous, chers frères dans le sacerdoce, avez un si grand ancêtre dans la généalogie sacerdotale de l’Eglise de Corée que vous en êtes justement fiers ».
Prenant comme thème de la réflexion la péricope de l’Evangile selon Saint Luc (10, 1-20) où il est dit qu’un jour le Seigneur appela à Lui ses disciples et les envoya deux par deux dans les villes et les villages où Il était sur le point de se rendre, le Cardinal Filoni a invité les prêtres à être tout d’abord des hommes de prière, cette dernière devant être antéposée « à toute activité humaine et pastorale » mais aussi à avoir à cœur les vocations « afin que les jeunes d’aujourd’hui soient nos successeurs demains dans le domaine de l’Evangélisation et de la grâce » et à « avoir avec eux la force de Dieu, qui n’est pas un rapace, un disputeur, un prédateur ». Il les a aussi incités à être libres des choses matérielles, à être des annonceurs et des constructeurs de paix, à rappeler que la foi « n’est pas prosélytisme ni idéologie, à prendre soin de l’esprit, donnant l’espérance aux désespérés et indiquant un nouveau chemin à ceux qui sont dans la souffrance et dans la douleur. Le Préfet du Dicastère missionnaire a conclu son discours en recommandant aux prêtres « la joie de la paternité spirituelle » et en souhaitant « bon travail, chers prêtres de Corée ! ». (SL) (Agence Fides 04/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
newsletter icon

Newsletter

Les nouvelles de l'Agence sur ton adresse courriel

Dépêches