http://www.fides.org

Dépêches

2013-10-03

AMERIQUE/COLOMBIE - Déclaration de l’Archevêque de Bogotá : « l’Eglise, unique témoin de la réalité, doit écrire l’histoire pour construire une nouvelle société »

Bogotá (Agence Fides) – « Réconciliation signifie créer une nouvelle société » : tel a été le principal concept exprimé par S.Em. le Cardinal Ruben Salazar Gómez, Archevêque de Bogotá, lors de son intervention dédié au thème « L’Eglise pour la réconciliation et la paix » prononcée durant le VI° Congrès national de la Réconciliation, qui a eu lieu à Bogotá du 30 septembre au 2 octobre. La note envoyée à l’Agence Fides par la Conférence épiscopale reprend les propos du Cardinal selon qui « un véritable processus de réconciliation et de paix ne consiste pas simplement à rétablir ce qui a été endommagé, parce qu’il n’est pas possible de le faire, mais consiste bien plutôt à créer une nouvelle société ».
L’Archevêque de Bogotá a ensuite présenté quatre principes en vue de la réconciliation et de la paix : la vérité comme base de toutes les relations, en particulier après un conflit long et destructeur ; la restauration du sens de la dignité humaine et des droits en tant que principe fondamental de la vérité ; la restauration du véritable sens de la justice et de la solidarité et enfin la lecture de la réalité au travers de la riche doctrine offerte par l’Eglise.
Le Cardinal a remarqué que, dans de nombreuses régions du pays, l’Eglise recueille de nombreux témoignages des victimes. Elle est donc le seul témoin de la réalité. C’est pourquoi, il a exhorté à « commencer à écrire l’histoire de ce qui se passe afin de pouvoir contribuer à la construction d’une société basée sur la vérité parce qu’alors seulement une nouvelle société pourra être construite ». Il a également rappelé que « il faut agir maintenant au travers d’une justice réparatrice, celle qui va au-delà de la punition et recherche plutôt la réhabilitation du coupable. L’auteur est ainsi appelé à sentir le pardon que Dieu offre. C’est seulement de la main de Dieu que peut venir une nouvelle vie ».
La Colombie connaît actuellement sur l’ensemble de son territoire une série d’initiatives en faveur de la paix dont le pèlerinage pour la paix (voir Fides 14/09/2013), la célébration du Mois pour la paix (voir Fides 17/09/2013), celle de la Semaine pour la paix (voir Fides 11/09/2013) et de nombreuses autres malgré une vague de violence qui a frappé différentes zones – ainsi que le démontre le meurtre de deux prêtres de Cartago (voir Fides 28/09/2013). (CE) (Agence Fides 03/10/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network