http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-30

ASIE/COREE DU SUD - Pour l’Archevêque de Séoul, « la visite de S. Em. le Cardinal Filoni constitue un encouragement pour l’Eglise en Corée, qui veut être missionnaire »

Séoul (Agence Fides) – « Nous remercions S.Em. le Cardinal Fernando Filoni pour sa visite, son attention et le soutien à l’Eglise coréenne. Nous sommes honorés et nous nous sentons particulièrement bénis par le Seigneur à cause de sa présence parmi nous ». C’est en ces termes, exprimés à l’Agence Fides, que l’Archevêque de Séoul, S.Exc. Mgr Andrew Yeom Soo-jung, accueille aujourd’hui S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, en visite pastorale dans le pays du 30 septembre au 6 octobre. La visite a pour but principal la célébration du 50ème anniversaire de la création du Diocèse de Suwon, où le Cardinal Filoni se rendra le 3 octobre. Le Cardinal, arrivé aujourd’hui à Séoul, rencontrera demain l’Archevêque et la Curie locale alors que le 2 octobre, aura lieu une rencontre avec la Conférence épiscopale.
La visite du Préfet du Dicastère missionnaire – remarque pour Fides Mgr Yeom Soo-jung – constitue un encouragement pour nous à être une Eglise missionnaire ». L’Archevêque explique : « L’Eglise de Corée a reçu beaucoup de soutien de la part d’autres Eglises. Maintenant, il est temps pour nous d’aider les Eglises dans le besoin, surtout celles du sud-est asiatique où l’œuvre d’évangélisation est urgente. Je crois que cela constitue la mission que Dieu a confié à notre Diocèse et à l’Eglise de Corée ».
Traçant un cadre de la situation de l’Eglise coréenne et de ses racines, l’Archevêque déclare : « Actuellement, il existe 16 Diocèses en Corée et plus de 5 millions de catholiques. L’Archidiocèse de Séoul est l’un des plus grands du monde. L’Eglise de Corée est arrivée ainsi bien loin grâce aux bénédictions de Dieu ». « Le Catholicisme – rappelle-t-il – a commencé en Corée au cours des premières années du XVII° siècle, grâce à des contacts entre des diplomates coréens et des prêtres Jésuites en Chine. Les prêtres leur donnèrent des livres sur la foi chrétienne et ainsi un certain nombre de chercheurs coréens commencèrent à étudier la nouvelle religion, la confrontant avec le néo-confucianisme, philosophie traditionnelle en Corée. Par la suite, ils organisèrent la première communauté catholique ».
En 1824, l’Eglise coréenne envoya une lettre au Pape afin de demander la venue de missionnaires étrangers en Corée. « Le Saint-Siège chercha à envoyer des missionnaires en Corée mais personne ne pouvait y entrer suite à une nouvelle persécution menée par le gouvernement. Des centaines de catholiques furent arrêtés et tués » raconte S.Exc. Mgr Andrew Yeom Soo-jung. Le 9 septembre 1831 fut formellement institué le Vicariat apostolique de Corée et il fut demandé aux missionnaires des Missions étrangères de Paris (MEP) d’être responsables de la diffusion de la foi en Corée. « Depuis lors, avec le soutien de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, l’Eglise catholique en Corée a grandi et prospéré. La visite du Cardinal Filoni aujourd’hui confirme le soutien et la bénédiction du Saint-Siège et nous ouvre de nouvelles perspectives d’évangélisation » conclut-il. (PA) (Agence Fides 30/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network