http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-30

ASIE/ISRAEL - Vandalisme antichrétien au cimetière évangélique : quatre étudiants d’une yeshivah arrêtés

Jérusalem (Agence Fides) – Dans l’après-midi du Dimanche 29 septembre, quatre jeunes juifs israéliens d’âge compris entre 17 et 27 ans ont été arrêtés après qu’ils aient gravement endommagé au moins quinze tombes du cimetière chrétien évangélique situé sur le Mont Sion, dans les environs de la Vieille Ville de Jérusalem. Les quatre arrêtés sont des étudiants d’une école religieuse juive (yeshivah) située à l’ouest de la Vieille Ville. Au moins deux d’entre eux – a indiqué le porte-parole de la police israélienne Micky Rosenfeld – sont des militants de mouvements liés aux colons juifs extrémistes de Cisjordanie.
Depuis le début de 2012, les profanations et actes de vandalisme se succèdent contre des monastères, des églises, des mosquées et des cimetières chrétiens et musulmans, profanations qui sont le fait de groupes extrémistes proches du mouvement des colons juifs. Nombre de ces actes d’intimidation ont jusqu’ici été « signés » par le slogan « le prix à payer ». « Ces actes – déclare à l’Agence Fides le Père Raed Abusahliah, Directeur général de la Caritas Jérusalem – doivent être poursuivis avec fermeté et leurs auteurs soumis à l’autorité judiciaire, évitant de liquider ces gestes comme s’il s’agissait des intempérances d’une personne malavisée quelconque ». Le Père Abusahliah indique que certains élèves des écoles rabbiniques font souvent preuve d’attitudes offensantes à l’encontre des Evêques, des prêtres, des religieuses et religieux qui passent par la Vieille Ville. « A peine voient-ils une croix – raconte le prêtre – nombre d’entre eux commencent à cracher par terre ». (GV) (Agence Fides 30/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network