http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-21

ASIE/PHILIPPINES - Pour le Cardinal Archevêque de Manille, « il faut que la voie du dialogue prévale dans la crise de Zamboanga »

Cité du Vatican (Agence Fides) – « Nous espérons un effort de dialogue et une solution négociée à la crise de Zamboanga. En tant qu’Eglise, nous unissons nos voix à celles des Evêques de Mindanao, demandant de construire la paix dans le sud des Philippines ». C’est ce qu’a déclaré à l’Agence Fides S.Em. le Cardinal Luis Antonio Gokim Tagle, Archevêque de Manille en marge d’une rencontre organisée à Rome par la revue jésuite Civiltà Cattolica.
Le Cardinal, exprimant ses meilleurs vœux pour la manifestation et veillée pour la paix à Zamboanga qui voit aujourd’hui défiler à Manille le gouvernement, l’Eglise et la société civile (voir Fides 18/09/2013) a regretté de ne pouvoir y participer se trouvant encore en Italie.
Le Cardinal Tagle a réaffirmé à Fides : « La situation de Mindanao est complexe et délicate. Le gouvernement a signé un accord avec le groupe de rebelles MILF (Front islamique de libération Moro) mais un autre groupe, le MNLF (Front national de libération Moro) s’est insurgé et a repris les armes. Nous ne pouvons pas accepter, dans tous les cas, la destruction de propriétés, l’évacuation et la souffrance de civils et toute forme de violence. La voie pour résoudre toute controverse est le dialogue. L’Eglise continuera à œuvrer pour la paix, désir du peuple philippin ». (PA) (Agence Fides 21/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network