http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-21

AFRIQUE/REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - Découverte de deux grenades à l’intérieur de la Cathédrale de Bossangoa

Bangui (Agence Fides) – Deux grenades ont été découvertes à l’intérieur de la Cathédrale de Bossangoa, la ville de Centrafrique située à 300 Km au nord-ouest de Bangui et se trouvant au centre de combats entre les membres de la coalition Seleka et une série de groupes armés dont certains seraient composés d’hommes demeurés fidèles à l’ancien Président François Bozizé, originaire de la zone.
Les affrontements ont causé une centaine de morts et contraint des milliers de civils à évacuer. Selon le Vicaire général du Diocèse, le Père Frédéric Tonfio, les évacués parvenus en ville sont au nombre de 35.000 environ.
Le Chancelier Diocésain de Bossangoa a déclaré à l’Agence Fides que les personnes en question ont été accueillies dans différents édifices « dont le Séminaire et l’école catholique ». Le religieux a ajouté que, le 19 septembre, « le Secrétaire général, l’imam de la ville, le représentant local de la Seleka et le commandant de la FOMAC (Force africaine en Centrafrique) se sont rencontrés afin de discuter des modalités pouvant permettre le retour des évacués à leur domicile ».
Le Père Tonfio a déclaré que les grenades retrouvées dans la Cathédrale ont été remises aux militaires de la FOMAC.
La tension demeure dans tous les cas très forte d’autant que les affrontements, attribués par la Seleka aux fidèles de l’ancien Président Bozizé doivent, selon des sources indépendantes, plutôt être attribués en grande partie à des groupes d’autodéfense organisés par la population locale, lasse des abus commis par les rebelles. (L.M.) (Agence Fides 21/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network