http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-19

ASIE/VIETNAM - Dialogue avec le Saint-Siège et tensions dans le Diocèse de Vinh

Cité du Vatican (Agence Fides) – Le dialogue entre le Saint-Siège et le Vietnam se poursuit sur une voie de bonnes relations et de collaboration, alors que des tensions sont enregistrées dans le Diocèse de Vinh, où continuent les protestations suite à l’arrestation de deux fidèles de l’église de My Yen, incarcérés depuis juin dernier sans même avoir été inculpés. Comme a pu l’apprendre l’Agence Fides, la question est venue à la lumière au cours de la visite d’une délégation du Comité pour les affaires religieuses du gouvernement vietnamien au Vatican, du 15 au 20 septembre. La délégation vietnamienne a rencontré le Sous-Secrétaire de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, le Père Tadeusz Wojda, SAC, et le Sous-Secrétaire pour les Rapports avec les Etats, Mgr Antoine Camilleri, participant par ailleurs à l’Audience générale tenue par le Pape François mercredi 18 septembre, et recevant à cette occasion un bref salut du Pape.
Comme cela a été indiqué à Fides, lors des rencontres en question, qui ont été caractérisées par un climat détendu et cordial, la délégation a remarqué que le gouvernement vietnamien s’engage à garantir le droit à la liberté de religion et à « lutter contre des éléments cause d’instabilité sociale ». Elle a en outre exprimé l’espoir que les croyants vietnamiens puissent être impliqués activement dans la construction et le développement du pays.
Le Saint-Siège a remarqué « les développements positifs dans le domaine des relations bilatérales », appréciant le soutien fourni par le gouvernement aux activités de l’Eglise catholique vietnamienne, attesté par le Représentant non résident du Saint-Siège au Vietnam, S.Exc. Mgr Leopoldo Girelli. Les Séminaires catholiques n’ont par exemple plus de numerus clausus imposé par le gouvernement en ce qui concerne les nouvelles entrées, comme cela était le cas par le passé et le nombre des candidats au sacerdoce continue aujourd’hui à augmenter. Assurant que les catholiques vietnamiens respectent les autorités, les politiques et les lois du Vietnam, il a été fait mention de la situation de tension existant dans le Diocèse de Vinh, situation qui méritera « d’ultérieurs approfondissements ». L’Eglise – a-t-il été conclu – entend œuvrer pour le bien du peuple vietnamien et pour cela aurait le désir de s’engager également dans le domaine de l’instruction, en ouvrant des écoles et des établissements d’enseignement. Comme cela est souhaité, cela constituerait un nouveau signe du renforcement des relations bilatérales. (PA) (Agence Fides 19/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network