http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-06

ASIE/TURQUIE - Adhésion du Patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomé I°, à la journée de prière et de jeûne pour la paix en Syrie proclamée par le Pape François

Istanbul (Agence Fides) – Le Patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomé I°, accueille l’appel de son « frère dans le Christ, le Pape François », visant à prier et à jeûner pour la paix en Syrie, demandant également aux responsables internationaux réunis à Saint-Pétersbourg dans le cadre du Sommet du G20 de favoriser une solution négociée et non militaire du conflit syrien. « Le Patriarcat œcuménique et nous personnellement – peut-on lire dans une note parvenue à l’Agence Fides – suivons actuellement avec angoisse les développements de la situation en Syrie et plus généralement dans l’ensemble du Moyen-Orient. Nous prions afin que la paix prévale. Seule la paix permettra également aux chrétiens du Moyen-Orient de continuer à vivre sans aucune entrave sur ces terres où ils sont nés ».
Le Patriarche œcuménique, s’adressant aux participants du Sommet du G20 en cours à Saint-Pétersbourg, espère que « les décisions qui seront adoptées dans ce cadre aideront à favoriser une solution pacifique et non militaire du conflit syrien ».
En outre – peut-on lire dans la déclaration diffusée par le Patriarche – « l’Eglise de Constantinople apprécie l’initiative promue par l’Evêque de Rome, François, d’en appeler aux chrétiens de toute la terre afin que samedi prochain, ils s’unissent tous, par la prière et par le jeûne, afin de demander à ce que la paix prévale sur la terre martyre de Syrie, dans l’espérance que Dieu illumine l’esprit des responsables politiques et que soient ainsi évitées des actions militaires qui provoqueraient inévitablement la mort de victimes innocentes ».
« Nous aussi – conclut le Patriarche œcuménique – recueillons l’appel de notre frère dans le Christ, le Pape François, visant à prier samedi prochain à cette même intention comme nous l’avons toujours fait depuis qu’a débuté le sanglant conflit en Syrie ». (GV) (Agence Fides 06/09/2013).

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network