http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-05

AFRIQUE/NIGER - Campagne de prévention contre le paludisme au profit de plus de 180.000 enfants

Niamey (Agence Fides) – Pour la première fois, au Niger a été lancée une campagne de prévention contre le paludisme qui prévoit le traitement des enfants d’âge compris entre 3 mois et 5 ans au travers d’une technique de chimioprévention. La thérapie avait été recommandée en 2012 par l’OMS en ce qui concerne le paludisme saisonnier comme stratégie additionnelle de prévention du paludisme dans la sous-région africaine du Sahel au cours de la saison de transmission intense, avant l’arrivée de la saison des pluies, qui provoque la reproduction des moustiques dans les eaux stagnantes. Jusqu’à ce jour, plus de 184.000 enfants se sont vus administrer la première des trois doses prévues. En outre, les quelques 2.000 opérateurs municipaux qui collaborent avec l’ONG Médecins sans frontières, promotrice de la campagne, visitent les villages de la zone, cherchant à sensibiliser la population à propos de l’importance de se protéger de la maladie. Ils distribuent également le médicament et encouragent les parents à faire administrer à leurs enfants les 12 doses nécessaires au total. Déjà, l’an dernier, MSF avait réalisé un programme pilote similaire à celui-ci au Mali. Dans le cadre de ce dernier, plus de 200.000 enfants sains avaient reçu le traitement avec des résultats prometteurs. En effet, une baisse de 65% du nombre de cas de paludisme a été enregistrée. Toutefois, même si cette stratégie permet de réduire tant la mortalité que le nombre de contaminations, la priorité reste de continuer à augmenter la distribution de moustiquaires et d’insecticide, la diagnostique et le traitement de la pandémie. (AP) (Agence Fides 05/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network