http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-05

AMERIQUE/ETATS-UNIS - Adhésion des Evêques à l’appel du Saint-Père « pour une résolution pacifique du conflit en Syrie »

Washington (Agence Fides) – Vendredi dernier, 30 août, dans une lettre adressée au Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, l’Evêque du Diocèse de Des Moines (Iowa), S.Exc. Mgr Richard E. Pates, Président de la Commission épiscopale Justice et Paix, avait affirmé que « la voie du dialogue et de la négociation entre l’ensemble des groupes de la société syrienne, avec l’appui de la communauté internationale, est la seule option qui puisse conduire au terme du conflit ». Outre à demander des négociations et un cessez-le-feu immédiat, l’Evêque avait exhorté également à fournir une assistance humanitaire neutre à toutes les parties impliquées et avait encouragé à édifier en Syrie « une société englobante qui protège les droits de tous ses citoyens, y compris les chrétiens et les autres minorités ».
Le contenu de la lettre envoyée au Secrétaire d’Etat se trouve maintenant relancé au travers d’une déclaration portant la signature de Mgr Pates mais également celle de S.Em. le Cardinal Timothy Dolan, Président de la Conférence épiscopale des Etats-Unis. « Nous sommes angoissés – peut-on lire dans le document – par la terrible souffrance du peuple syrien et nous affirmons de nouveau la nécessité du dialogue et de la négociation afin de résoudre ce conflit qui a produit tant de dévastations. Du moment que nos responsables nationaux – peut-on encore lire – évaluent actuellement une action militaire, il est particulièrement opportun et urgent que nous, aux Etats-Unis, adhérions à l’appel du Saint-Père en ce qui concerne la journée de prière et de jeûne du 7 septembre pour une résolution pacifique du conflit en Syrie et en faveur de la fin de tout conflit violent, où qu’il soit ».
La note parvenue à l’Agence Fides ajoute que, pour ces raisons, la Conférence épiscopale des Etats-Unis d’Amérique demande « à tous les catholiques des Etats-Unis et aux personnes de bonne volonté de s’unir à nous afin de témoigner l’espérance que nous avons dans nos cœurs s’agissant de la paix pour le peuple syrien. Puissent nos prières, notre jeûne, notre soutien promouvoir une résolution pacifique du conflit en Syrie et puisse Marie, Reine de la paix, prier pour nous et pour le peuple de Syrie ». (CE) (Agence Fides 05/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network