http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-04

AMERIQUE/MEXIQUE - Respecter, valoriser et reconnaître les droits humains des femmes indigènes

San Cristóbal de Las Casas (Agence Fides) – Il est nécessaire de travailler afin que les droits des femmes indigènes soient réellement respectés, valorisés et reconnus, afin qu’elles aussi occupent la place qui leur revient à l’intérieur de la société. Tel est l’avertissement lancé par le gouvernement mexicain en vue de la Journée internationale des Populations indigènes. Il faut tout d’abord uniformiser les lois sans faire de distinction entre les sexes, favoriser le développement économique et social, instituer des financements et des programmes spécifiques, offrir une instruction, une sécurité publique et la justice. Ces propositions font partie de la Rencontre publique sur les Populations indigènes et leur développement intitulée Nuestras Raíces Nos Unen, dont le but est de réduire les différences entre les sexes et d’offrir les mêmes chances aux hommes et aux femmes. Travailler sans distinction de religion, d’appartenance politique et d’idéologies, toujours ensemble, tel est l’objectif des autorités pour les politiques publiques du Chiapas. Le Mexique est un pays multiethnique ayant 2.433 municipalités dont 871 indigènes, racines et fondements culturels de cette nation. Face aux populations indigènes des régions Tseltal, Tsotsil, Chol, Zoque, Tojolabal, Mame, Kakchiquel, Lacandón, Mocho, Jacalteco, Chuj et Kanjobal, l’exécutif a souligné le fait que la priorité est d’unir les efforts afin de garantir l’amélioration de la qualité de la vie des habitants du Chiapas. (AP) (Agence Fides 04/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network