http://www.fides.org

Dépêches

2013-09-02

AFRIQUE/SOMALIE - Femmes et enfants en situation d’urgence dans les camps de réfugiés

Mogadiscio (Agence Fides) – Plus d’un million de personnes vit encore dans les camps de réfugiés somaliens dont des femmes et des enfants qui courent chaque jour de graves dangers de violence en tout genre. Contraints à fuir et à abandonner leurs maisons du fait du conflit armé et de la sécheresse, ils se trouvent désormais à faire face à un nouveau traumatisme consistant à vivre sous la menace constante d’agressions. Dans un communiqué de l’ONG Amnesty International, on peut lire que de nombreuses femmes vivent dans des tentes de toile et de plastique qui ne fournissent aucune sécurité. Certaines des victimes sont très jeunes, comme cette jeune fille de 14 ans, violée récemment dans un camp de Mogadiscio alors qu’elle venait de sortir d’une crise d’épilepsie. Peu nombreux sont les abus et violences faisant l’objet de plaintes devant les autorités de police, qui, dans tous les cas, ne mènent pas d’enquête pas plus qu’elles n’engagent de poursuites judiciaires contre les coupables présumés. Selon des sources locales, l’incapacité ou le manque de disponibilités de la part des autorités somaliennes à enquêter à propos de ces délits et à assurer leurs auteurs à la justice font que les survivants sont encore plus isolés face aux violences sexuelles et contribuent à un climat d’impunité. Selon l’ONU, en 2012, au moins 1.700 cas de violences ont été enregistrés dans les camps de réfugiés somaliens dont 70% commis par des hommes et portant des uniformes gouvernementaux. (AP) (Agence Fides 02/09/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network