http://www.fides.org

Dépêches

2013-08-05

AMERIQUE/BOLIVIE - Réflexion à l’occasion de la fête nationale : « tendre au bien commun en faisant attention à ceux qui recherche la richesse ou le pouvoir »

La Paz (Agence Fides) – L’Archevêque de La Paz, S.Exc. Mgr Edmundo Abastoflor, dans son homélie donnée au cours de la Messe célébrée en la Cathédrale métropolitaine le Dimanche 4 août, à l’occasion des cérémonies marquant le 188ème anniversaire de la constitution de la Bolivie, a invité les boliviens à ne pas se laisser tromper par les personnes qui n’ont pas pour but le progrès de la patrie.
La note envoyée à l’Agence Fides reprend ces paroles de l’Archevêque : « Nous nous préparons à célébrer la fête nationale, le 6 août, date à laquelle notre Bolivie est née en tant que pays. La Parole de Dieu nous rappelle que ce qui est de chacun est de tous. Notre pays cherche à progresser, à s’améliorer, à aller de l’avant mais nous nous perdons en beaucoup de choses, en de nombreuses tromperies. Parmi nous, se trouvent des personnes qui cherchent à avoir plus de richesse ou de pouvoir, à dominer les autres ». Mgr Abastoflor a en outre rappelé que l’attitude chrétienne est caractérisée par la compréhension vis-à-vis du prochain, par l’engagement en faveur du bien commun et pour ne pas créer de conflits.
L’Archevêque de La Paz a enfin souligné le fait que la Bolivie est un pays différent des autres, dans lequel cohabitent de nombreux peuples, cultures, langues. Cette réalité devrait contribuer à faire en sorte que les boliviens vivent en frères et apprennent de tout peuple « ses coutumes et ses modalités d’expression de manière à construire tous ensemble la base pour la paix et afin de rendre gloire à Dieu ». (CE) (Agence Fides 05/08/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network