http://www.fides.org

Dépêches

2013-08-22

ASIE/PAKISTAN - Appel de l’Archevêque de Karachi aux responsables de la société : « ayez les yeux fixés sur l’humilité du Pape François »

Karachi (Agence Fides) – Pour les professions libérales, les gestionnaires, les responsables sociaux et politiques, « l’humilité du Pape François peut constituer une précieuse source d’inspiration. Si vous voulez devenir véritablement des agents de transformation et de changement social, je vous conseille de tenir les yeux fixés sur le Pape François » : c’est ce qu’a déclaré S.Exc. Mgr Joseph Coutts, Archevêque de Karachi et Président de la Conférence épiscopale du Pakistan, dans le cadre d’un discours adressé aux responsables de la société, de la culture, de la politique et du monde de l’entreprise au Pakistan. Dans son message, envoyé à l’Agence Fides, l’Archevêque indique le Pape François comme un possible modèle à suivre surtout pour certaines caractéristiques d’humilité, expliquant : « Il œuvre d’une manière excellente en faveur du changement. Il a choisi le nom de François en se référant à Saint François d’Assise, un saint aimé non seulement par les chrétiens mais également par les musulmans, les hindous et les bouddhistes pour ses œuvres de paix. Le pouvoir du Pape n’est pas un pouvoir politique mais un pouvoir de service et d’amour. Il a choisi de ne pas habiter l’appartement papal et vit dans la simplicité. Il a visité les détenus et leur a lavés les pieds. Il aime rencontrer et passer du temps avec le commun des mortels ».
L’Archevêque s’adressait à un public fait de diplômés, de membres des professions libérales et de responsables réunis à l’Institut Notre-Dame de Karachi dans le cadre d’un séminaire qui a eu lieu ces jours derniers et était intitulé : « Transformation sociale et changement ». Le séminaire en question était organisé par l’association catholique Jesus Youth Pakistan (JYP).
La manifestation entendait aider responsables, dirigeants, gestionnaires, enseignants, ingénieurs, entrepreneurs qui oeuvrent au sein de la société, dans le domaine de l’instruction, de la culture, de l’entreprise, de la politique à penser à la manière dont promouvoir un changement efficace au sein de la société, une transformation qui vise la promotion des droits et des valeurs, de la dignité des personnes, selon des critères d’égalité, de justice et de fraternité. Au cours du séminaire, il a été dit avec clarté que « pour changer la société, il faut commencer par se changer soi-même ». Le Père Peter Moughal, OFM, qui était l’un des intervenants, a déclaré aux participants : « Pour être un responsable de succès, il faut servir avec humilité. Jésus a donné Sa vie pour les autres et chacun d’entre vous a une mission spéciale d’évangélisation ». (PA) (Agence Fides 22/08/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network