http://www.fides.org

Dépêches

2013-08-03

ASIE/INDE - 11 millions d’enfants des rues indigènes victimes de la violence et de l’analphabétisme

New Delhi (Agence Fides) – La majeure partie des 11 millions de mineurs qui vivent dans les rues des grandes villes d’Inde subit des mauvais traitements continuels, est contraint à travailler, est exploité sexuellement et sujet au trafic et à d’autres formes de violence et d’abus. C’est ce qui ressort d’un récent rapport publié par l’Association de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Inde, dans lequel on peut lire que, dans les métropoles du pays, un enfant sur quatre vit dans des conditions indignes, étant victime d’abus de substances toxiques. En outre, plus de la moitié des mineurs sont analphabètes. Les enfants qui vivent à New Delhi, Mumbai, Calcutta, Chennai ne disposent pas de refuges adaptés, alors que les enfants indigènes sont privés de toute assistance légale. Selon la recherche, la majeure partie des enfants des rues appartiennent à des familles de migrants qui abandonnent leurs villages et leurs villes d’origine dans l’espoir de trouver un travail dans les grandes cités. Les statistiques des Nations unies indiquent qu’en Inde vivent 11 millions d’enfants des rues, un triste record au niveau mondial. D’autres études estiment en revanche que leur nombre est de 20 millions. (AP) (Agence Fides 03/08/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network