http://www.fides.org

Dépêches

2013-08-03

AFRIQUE/NIGERIA - Les changements à la tête de Boko Haram peuvent-ils induire à la paix ?

Abuja (Agence Fides) – Sheikh Abubakar Shekau, chef de la secte islamique Boko Haram aurait été blessé dans une fusillade et déposé par les membres de son propre mouvement. C’est ce qu’indique le quotidien nigérian The Vanguard, selon lequel le nouveau responsable, Abu Zamira Mohammed, est le principal négociateur de la secte dans le cadre des pourparlers avec le gouvernement fédéral visant à parvenir à une entente mettant fin aux violences dans le nord du pays.
Depuis quelques temps, des négociations sont en cours entre les autorités d’Abuja et une partie des membres de la secte. Le gouvernement nigérian s’était déclaré disposé à accepter un cessez-le-feu proposé par Boko Haram et à accorder une amnistie aux membres de la secte à condition que son responsable, Sheikh Abubakar Shekau, renonce publiquement à la violence (voir Fides 19/02/2013).
Le 26 juin, Boko Haram avait déclaré un cessez-le-feu. Il est désormais clair que cette déclaration a été précédée par une révolte à l’intérieur de la secte vis-à-vis de son responsable, Shekau. Ce dernier aurait été blessé aux jambes au cours d’une fusillade et destitué de ses fonctions.
Malgré les négociations en cours, les violences se sont poursuivies au point que les autorités d’Abuja ont été contraintes à proclamer l’Etat d’urgence dans les trois Etats du Nord-est du Nigeria (Borno, Yobe et Adamawa).
Dans une déclaration, la secte nie avoir commis l’attaque contre l’école de Yobe du 6 juillet dans le cadre de laquelle 41 élèves et un professeur ont trouvé la mort dans l’incendie de l’édifice allumé par les assaillants. La secte accuse désormais de ce crime un certain nombre d’hommes politiques locaux qui auraient armé une bande afin de commettre des violences à attribuer par la suite à Boko Haram. Auparavant, Shekau avait cependant exprimé, dans une vidéo, son « plein appui » aux auteurs du massacre tout en ne le revendiquant pas. (L.M.) (Agence Fides 03/08/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network