http://www.fides.org

Dépêches

2013-07-23

ASIE/LIBAN - Plus d’enfants syriens que de libanais scolarisés au Liban à la rentrée prochaine

Beyrouth (Agence Fides) – Environ la moitié des 6,8 millions de syriens nécessitant d’assistance humanitaire urgente tant à l’intérieur des frontières de la Syrie qu’au dehors sont des enfants en âge scolaire. Selon les données des Nations unies, le pays où se trouve la plus forte concentration de réfugiés syriens est le Liban, avec un total de 545.000 personnes environ, suivi par la Jordanie (400.000), la Turquie (350.000) et l’Egypte (100.000). La crise humanitaire en Syrie est sans précédents et est considérée comme plus grave que le génocide rwandais des années 1990. Par ailleurs, elle a de lourdes répercussions dans de nombreux secteurs. En septembre, à l’occasion du début de l’année scolaire, il est prévu que les écoles publiques du Liban soient fréquentées par plus d’élèves syriens que de libanais. Selon les autorités des Nations unies pour les enfants et les conflits armés, les écoles ne sont pas préparées à accueillir de si nombreux jeunes réfugiés. La situation est aggravée par le recrutement de mineurs de la part des forces armés, mineurs qui sont contraints à se battre, sont torturés et tués ou encore faits prisonniers et incarcérés. Selon les Nations unies, depuis son début en mars 2011, le conflit a coûté la vie à 93.000 personnes en Syrie mais l’Observatoire syrien des droits humains indique que ce chiffre pourrait être supérieur à 100.000. (AP) (Agence Fides 23/07/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network